Rafales destructrices, grosse grêle, tornade : un risque orageux extrême se profile aujourd’hui

ATTENTION : A 14h15, Keraunos a mis à jour sa prévision. Le nord de la Seine passe en niveau 4/4 : des orages extrêmes sont prévus.

S’il y a une seule journée dans l’année où vous devez prêter attention aux orages, c’est aujourd’hui. Les organismes Keraunos et Estofex, spécialisés dans la prévision des orages, annoncent un risque d’orages extrêmes sur le pays.

La situation reste la même qu’hier et avant-hier, ou presque : le thalweg à l’ouest se rapproche légèrement du Portugal et accentue encore le flux de sud sur la France. De l’air chaud et humide fera rapidement son retour après les orages qui s’évacuent en ce moment par la Belgique.

prevision-keraunos-estofex-27-07-13

De manière générale, l’ensemble des régions allant des Pyrénées à la Normandie, le Nord-Pas-de-Calais, la Champagne-Ardenne et la Lorraine risquent de voir se développer des orages forts. Plus précisément, le risque s’accentue d’après Keraunos des régions du Midi-Pyrénées à la Bourgogne, en passant par l’Auvergne, le Limousin et le sud du Centre. Sur ce secteur, une conjonction de phénomènes violents est prévue : « des orages supercellulaires, susceptibles de produire des chutes de grêle proches de 5 cm pourront éclore. Ces orages s’organiseront ensuite en un système convectif qui gagnera en potentiel venteux et pluvieux en se dirigeant vers l’Auvergne et la Bourgogne. Des rafales de 100 à 130 km/h pourront être relevées à son passage en fin de soirée et la nuit prochaine. Le développement d’une tornade reste possible dans cet environnement orageux très marqué. Enfin, des lames d’eau de 50 à 90 mm pourront être récoltées.« 

Plus au nord, un risque d’orages violents est aussi proposé au nord de la Seine, où des supercellules trouveront un contexte favorable à leur développement. Par la suite, une agglomération en puissants orages multicellulaires pourront produire des rafales supérieures à 120 km/h. Toutefois, Keraunos nuance sa prévision en raison de l’incertitude de la situation : « Ce potentiel venteux sera conditionné par le creusement du minimum de surface, encore incertain à cette heure. Selon l’évolution de la situation d’ici la mi-journée, un passage en niveau 4 n’est pas exclu. En effet, le risque de tornade deviendrait à ce moment-là très significatif, en raison des très forts cisaillements de très basse couche induits et le potentiel venteux croîtrait encore.« 

Estofex, quant à eux, n’ont pas hésité : le nord de la France, le Bénélux, le sud des Pays-Bas et le nord-ouest de l’Allemagne sont placés en niveau 3/3, soit un risque d’orages extrêmement violents. « Il semble probable que plusieurs orages supercellulaires se formeront près de la limite [entre air humide et air chaud et sec] pendant l’après-midi et la soirée. Tout orage supercellulaire sera capable de produire de la grosse grêle et des rafales de vent destructrices. De plus, de forts cisaillements en basse couche indiquent qu’un risque de tornade existera, quelques-unes d’entre elles pourront être significatives (F2 ou supérieures). Les orages vont probablement s’agglomérer avec le temps et pourront évoluer en systèmes arqués produisant des vents destructeurs.« 

Une vigilance de Météo-France devrait être annoncée dans la journée.

Pour plus de précisions, n’hésitez pas à consulter les bulletins complets de Keraunos et d’Estofex (anglais).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s