Guide des suivis

Infos Météo assure des suivis en direct des dégradations orageuses marquées. Notre objectif est de donner un aperçu rapide, pratique et accessible à tous de la situation météo à un moment donné. La prévision des orages procédant essentiellement en termes de « zones à risques », un suivi en temps réel donne une plus grande précision des orages en cours, leur répartition et leur intensité.

Nos suivis se présentent sous la forme d’une carte où sont repérées les zones orageuses. Leur couleur détermine le danger que ces zones représentent. Des pictogrammes précisent les phénomènes à risque identifiés et leur intensité. L’ensemble de la carte est commenté par un encart qui résume les risques identifiés et l’évolution météorologique générale, avec notamment des précisions concernant les orages les plus actifs.

La carte

point-meteo-2014-exemple-01

À partir des images radars en temps réel, des analyses météorologiques et des observations sur place, les zones orageuses sont représentées sur la carte et sont classées en fonction de leur dangerosité. 5 niveaux sont déterminés : ordinaire, faible à modéré, modéré à fort, fort à violent, violent à extrême.

point-meteo-echelle-zones-03Le déplacement de l’orage lors des 3 dernières heures est figuré par un dégradé de gris, qui disparait à la position de l’orage 3 heures avant l’heure du point météo.

NB : les zones orageuses de niveau « ordinaire » (en vert) n’ont pas d’historique affiché.

Les risques

Les risques sont estimés à partir de la situation au moment donné (observations, mesures et imageries), de l’historique de l’orage concerné, et du potentiel d’intensification donné par les conditions atmosphériques. Les étendues des phénomènes, de la population et des infrastructures potentiellement impactées ne sont pas prises en compte dans ces estimations des risques, considérant que ces facteurs peuvent être considérés grâce à la carte. 6 risques sont estimés lors des suivis :

  • foudre1Foudre

La foudre est une puissante activité électrique produite par les orages. Elle peut provoquer des pannes de courant électrique, des surtensions, amorcer des incendies et foudroyer les personnes. L’estimation de son intensité est délicate : elle se fonde à la fois sur la densité des impacts de foudre enregistrés par les réseaux spécifiques, et sur les observations sur place, intégrant alors une part de l’ « impression » d’intensité de foudroiement.

  • pluie1Pluie

Les orages produisent fréquemment de fortes pluies. Elles peuvent conduire à des crues-éclaires le long des cours d’eau, et dans les villes par ruissellement urbain, provoquant des inondations locales. L’estimation de son intensité se fonde sur les images radar, l’accumulation des précipitations et les observations sur place.

  • grele1Grêle

La grêle se forme dans les forts courants d’air ascendant qui sont présents dans les orages. Elle peut rapidement former un important tapis de grêlons sur les routes, endommager des plantations, des bâtiments lorsqu’elle atteint des diamètres importants, et provoquer de graves impacts sur les personnes. L’estimation de son intensité se fonde sur les images radar, mais ce sont essentiellement les observations sur place qui permettent de certifier la présence de grêle et de la caractériser.

  • vent1Vent

Les orages sont susceptibles de produire de très violentes rafales en fonction de leur organisation. Celles-ci peuvent alors arracher la végétation et les bâtiments. L’estimation de son intensité se fonde sur l’analyse des images radar, mais ce sont essentiellement les observations et mesures sur place qui permettent de certifier et caractériser les rafales.

  • spc1Supercellule

Ce risque est particulier dans la mesure où il ne désigne pas un phénomène particulier mais une structure orageuse. Toutefois, les supercellules sont systématiquement considérées comme des orages à risque qui peuvent rapidement devenir violent. Un risque de supercellule induit à lui-seul tous les autres risques : une supercellule peut rapidement produire un foudroiement intense, des pluies diluviennes, des chutes de grêle géante, des rafales destructrices, et une tornade si son organisation est aboutie. En cas d’un risque précis qui se démarque notablement des autres au sein d’une supercellule, son pictogramme sera ajouté à côté de celui de la supercellule. L’estimation de son intensité se fonde sur l’analyse des images radar, l’historique de l’orage et les observations sur place.

  • tornade1Tuba/tornade

Sous les orages peuvent se produire des tornades, des phénomènes très localisés de vents tourbillonnants destructeurs qui s’étirent depuis le nuage jusqu’au sol. Les tubas sont des amorces de tornades qui n’ont pas touché le sol. Ce risque est rare et difficilement prévisible. L’évaluation de son intensité se base essentiellement sur l’observation sur place, vérifiée par son adéquation avec la situation météo. Ce risque représente la probabilité d’une tornade sur la base d’une observation faite sur place.

Le tableau en haut à droite résume le niveau maximum actif pour chaque type de risque à l’heure du point météo.

Le commentaire de la situation

La date de la situation météo suivie est indiquée dans l’angle supérieur droit. L’heure à laquelle le suivi fait le point sur la situation est indiquée à droite du titre « Situation météo ».

Un espace à droite est réservé à un commentaire de la situation. Il se compose d’une synthèse des conditions météorologiques sur le moment remises en perspectives dans leur historique et leur évolution future, et de précisions concernant les zones les plus actives. Il permet notamment de préciser les raisons qui ont poussé à attribuer tel niveau à tel risque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s