Suivi des orages du 17 mai 2017

Ce soir et cette nuit, des orages parfois forts sont prévus de la Normandie au Centre jusqu’en Belgique, et de la Nouvelle-Aquitaine à la Bourgogne.
Avec un air chaud (on atteint 30°C au nord comme au sud) et une atmosphère qui devient de plus en plus dynamique à l’approche d’un thalweg sur l’Atlantique, ces orages préfrontaux pourront s’organiser pour produire des chutes de grêle, de fortes rafales de vent et des pluies intenses. Pour plus de détails sur les prévisions, on explique tout en détail ici 😉 !

Ce suivi est le premier de l’année 2017, avec une version de visualisation toute fraîchement mise à jour !
Il est possible qu’on fasse quelques erreurs et que des choses soient à revoir, n’hésitez pas à nous faire vos retours :).

Suivi débuté à 15h, terminé à 21h

Point météo à 21h

L’ensemble des orages sur la moitié nord se sont dissipés, en laissant derrière eux des pluies modérées, ponctuellement fortes qui évoluent vers le nord-nord-est.
Des cellules orageuses se maintiennent entre le Gers et le Lot-et-Garonne, mais ces orages restent faibles et ne semblent pas générer d’autre risque que quelques coups de foudre.
Les orages entre le Tarn-et-Garonne et la Corrèze sont légèrement plus forts. Peu mobiles, des cumuls de pluie importants sont possibles.
L’activité orageuse pourra encore se maintenir un peu entre les Pyrénées et le Massif Central, pour laisser lentement place à des pluies modérées à fortes.
Un axe pluvio-orageux va se maintenir demain de l’Occitanie aux Hauts-de-France. De nouvelles pluies intenses pourront produire à terme des cumuls élevés.

Point météo à 20h

Les orages forts qui ont traversé l’Eure-et-Loir et les Yvelines se sont complètement déstructurés en remontant vers le nord. De fortes pluies subsistent tout de même entre la Normandie et la Picardie.
Quelques averses se maintiennent entre le Centre et l’Ile-de-France, mais il n’y a plus d’activité orageuse sur cet axe.
Entre l’Indre et les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs cellules orageuses se forment. De fortes pluies sont localement possibles, mais ils restent pour l’instant ordinaires.
Néanmoins, ces orages pourraient devenir très pluvieux dans les heures à venir, et doivent être suivis avec attention.

Point météo à 19h

La ligne orageuse qui traverse maintenant l’Ile-de-France depuis l’ouest vers l’Oise s’est organisée. De fortes rafales et de fortes pluies sont observées, et ces orages peuvent encore maintenir cette activité, voire se renforcer.
Dans son prolongement au sud, jusqu’au Loir-et-Cher, des orages ponctuels se forment mais restent faibles à modérés.
L’orage sur les Hautes-Pyrénées s’est dissipé en même temps que de nouveaux orages peu organisés se sont déclenchés au nord immédiat, entre le Gers et le Lot-et-Garonne.
Quelques cellules se sont aussi formées à l’est de la Gironde, sans intensité particulière.
Des orages se forment progressivement dans la Haute-Vienne. Cet axe est à surveiller de plus près : ces orages pourraient devenir fortement pluvieux dans les heures à venir.

//platform.twitter.com/widgets.js

Point météo à 18h

Les orages en ligne se sont structurés dans la dernière heure en traversant l’Orne et le Loir-et-Cher. Ces orages ont désormais une activité électrique régulière et produisent de fortes pluies. De fortes rafales sont possibles sous ces orages si la structure persiste.
Plus au sud, dans le Centre, de nouvelles cellules orageuses apparaissent, d’intensité classique.
L’orage dans les Hautes-Pyrénées est devenu temporairement fort avec un foudroiement intense et de possibles chutes de grêle. Il est maintenant en train de s’affaiblir.

Point météo à 17h

Une ligne orageuse s’est mise en place à l’avant des pluies qui arrivent par l’ouest. Ces orages restent généralement faibles. De nouvelles cellules ont tendance à se former plus au sud, vers la Vienne. Sous ces orages récents, de petites chutes de grêle sont possibles.
L’orage sur Tarbes s’est renforcé en se décalant vers l’est. Des pluies intenses et des chutes de grêle sont possibles sous cet orage.
Des orages isolés se forment aux pieds des Pyrénées.

Point météo à 16h

Les cellules orageuses se multiplient de l’Indre-et-Loire au Calvados, à l’avant immédiat des pluies modérées qui tombent désormais sur la Bretagne et les Pays-de-la-Loire.
Ces orages restent pour l’instant classiques et peu organisés. Quelques chutes de grêle ont été reportées au Mans.
Ces orages avancent vers un air encore très chaud et peuvent tout de même s’intensifier rapidement.
Un orage isolé s’est formé sur Tarbes, avec quelques coups de foudre.

Météo-France a placé les départements de l’Ile-de-France, des Hauts-de-France et de la Haute-Normandie en doubles vigilances jaune orages et vent, tandis que ceux de l’Aquitaine à la Belgique sont en vigilance jaune orages.

Point météo à 15h

Les températures atteignent parfois 30°C des Pyrénées à la Belgique, alors que des pluies modérées tombent sur la Bretagne.
À l’est de ces pluies, sur la Mayenne, la Sarthe et le Maine-et-Loire, quelques orages viennent de se former. Ils ne montrent pas d’intensité remarquable pour l’instant.
Des orages forts sont prévus ce soir des Pays-de-la-Loire à la Belgique, et de la Nouvelle-Aquitaine à la Bourgogne. Ces premiers orages restent donc à surveiller de près, dans la mesure où ils pourraient vite évoluer en structures plus organisées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s