Prévisions des orages du 17 au 18 mai 2017

Un coup de chaud s’est subitement installé sur la France, et on atteindra dans la journée 30°C pour la première fois de l’année dans le nord du pays. Mais dès ce début de soirée et jusqu’à demain soir, des orages vont se former sur l’ouest, et progresser vers l’intérieur des terres en chassant toute la chaleur.

Ce mercredi en fin d’après-midi, quelques orages isolés pourront commencer à éclater de la Nouvelle-Aquitaine à la Normandie en passant par les Pays-de-la-Loire. En début de soirée, ces orages devraient rapidement se multiplier en progressant vers le nord-est, du Limousin au Pas-de-Calais. Ces orages pourront être forts, accompagnés de chutes de grêle et de très fortes rafales de vent.

En soirée et début de nuit, les orages sur la moitié nord se retrouveront un peu plus à l’est, du Centre à la Belgique en passant par l’Ile-de-France. Plus au sud, de la Nouvelle-Aquitaine à la Bourgogne, de nouveaux orages seront possibles. L’activité orageuse devrait s’estomper lentement en milieu de nuit, mais de fortes pluies persisteront de la Nouvelle-Aquitaine à la Belgique.

Le lendemain jeudi 18 mai, les pluies vont lentement s’atténuer dans la journée sur le même axe du sud-ouest au nord. En fin d’après-midi, ces pluies pourront de nouveau tourner à l’orage, avec notamment un risque de grêle entre le Centre et l’Ile-de-France.

Keraunos a prévu des risques d’orages forts de la Normandie et du Centre aux Hauts-de-France, pouvant produire des chutes de grêle, des pluies intenses et des rafales jusqu’à 90km/h. Sur une bande allant du Gers à la Creuse, les orages pourraient aussi être forts, notamment avec des pluies intenses.

Consulter le bulletin complet de KeraunosConsulter les prévisions de Météo-France

Une forte instabilité dans un environnement bien dynamique

Alors qu’un flux de sud à sud-est a apporté un air particulièrement chaud sur la France, un thalweg s’approche par les côtes atlantiques. Un front froid arrive par le nord-ouest, avec un courant jet d’altitude très marqué et de bas géopotentiels qui vont rendre la dynamique d’altitude très propice aux développements orageux pré-frontaux. De surcroit, la pression baisse sur le nord de la France où un minimum dépressionnaire de surface devrait se former, et offrir par conséquent un forçage supplémentaire pour le déclenchement des orages.

Ainsi, des noyaux d’hélicité modérée sont prévus au sein des orages sur la moitié nord, augmentant le risque de formations supercellulaires.

Pour Keraunos, les premiers orages pourront donc être supercellulaires, et une tornade isolée est possible dans cette atmosphère très dynamique en surface comme en altitude. Ils envisagent ensuite la formation d’un petit système convectif en début de nuit. Sur le sud, les orages se démarqueront surtout par les pluies parfois très intenses qu’ils pourront produire. Quelques crues-éclaires sont à craindre dans ces régions.

Incertitudes sur l’ampleur des orages jeudi 18 mai

Pour Jeudi, l’instabilité devrait être plus faible que la veille. Néanmoins, la situation va rester particulièrement dynamique, avec notamment des hélicités de surface très élevées, propices à une organisation rapide des orages … s’ils arrivent à se développer. Du côté du modèle WRF de Keraunos, les précipitations prévues semblent en effet plus faibles que celles modélisées par Arome de Météo-France. Les orages de demain soir pourraient donc eux aussi s’avérer fort, mais une incertitude reste quant à l’ampleur de leur formation. On en saura sûrement un peu plus une fois la première dégradation orageuse de ce soir passée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s