Prévisions du 24 au 30 avril : Pluie, grésil et fraîcheur

Après la belle offensive du froid qu’on a vécu la semaine passé, les thermomètres sont repartis à la hausse ce lundi. Mais ce n’est qu’un court répit : il va de nouveau faire franchement froid pour la saison cette semaine, arrosée en plus par des averses orageuses.

Ce lundi 24 avril est globalement agréable avec des températures de 12 à 20°C sur la moitié nord et sur les côtes méditerranéennes, même jusqu’à 24°C dans le sud-ouest.

Mais mardi, c’est une toute autre histoire : la pluie arrive par le nord-ouest en matinée et traverse le pays vers le sud-est en arrosant presque toutes les régions, hormis la Côte d’Azur et la Corse. Seul le sud-est arrivera alors à dépasser 15°C, encore sous le soleil l’après-midi.

Mercredi, les pluies finiront de s’évacuer par le sud-est, mais ça tournera à l’averse un peu partout sauf sur la côte méditerranéenne. Sous des températures à peine au-dessus de 10°C et avec des coups de tonnerre sur le nord-ouest, ce sera clairement digne de giboulées de mars !

Jeudi devrait prolonger sensiblement le même temps que la veille. À noter que les matinées de mardi à vendredi, quelques gelées matinales seront encore possibles dans les terres, notamment dans le nord-est.

Vendredi, le soleil se fera plus généreux dans le sud et les températures seront légèrement à la hausse.

En effet pour le weekend, on pourra de nouveau dépasser 15°C sur la moitié nord, et plus franchement encore dimanche, avec toutefois des averses sur la moitié ouest.

L’Atlantique bouché

La semaine dernière on vous parlait déjà du blocage anticyclonique sur l’océan Atlantique : il se maintient aujourd’hui et va perdurer à peu près toute la semaine, interdisant encore l’arrivée directe de flux d’ouest sur la France.

Ainsi, dès demain c’est de nouveau de l’air polaire qui va nous être envoyé par le nord, propulsé par un thalweg rattaché à une dépression centrée sur la Scandinavie. Mercredi, la France comme une bonne moitié de l’Europe sera donc de nouveau plongée dans l’air froid.

Fortes pluies sur l’Est, puis orages avec grésil dans le nord

Avec le front froid qui va se former à travers l’Europe, de l’Espagne à l’Estonie, de fortes pluies vont traverser la France dans la journée de mardi, se renforçant au fur et à mesure qu’elles approcheront le Massif Central puis les Alpes. Les régions de l’Auvergne à la Franche-Comté devraient être particulièrement bien arrosées, puis dans la nuit toute la vallée du Rhône.

À partir de mercredi, une fois le front froid passé, on passera à un temps de giboulées dans un flux de nord, les averses étant initiées par le sol rapidement chauffé par le soleil en cette fin avril dans un air très froid en altitude. L’instabilité de l’atmosphère sera d’ailleurs assez élevée sur le nord-ouest, suffisamment pour former de fréquents petits orages. Dans ce genre de temps, des chutes de grésil ou de petite grêle sont très probables.
Le modèle à mailles fines de Météo-France contient cette instabilité suffisante pour générer des orages sur la Bretagne, la Normandie et les Pays-de-la-Loire. Toutefois, GFS (bien que plus grossier) étend cette instabilité bien plus largement, jusqu’en Ile-de-France, au Centre et en Champagne. S’il semble acquis que des averses pourront se déclencher à peu près partout, l’étendue des petits orages avec grésil sur le nord-ouest reste encore un peu ambigüe.

Vers la fin du blocage anticyclonique et le retour de la chaleur

Jeudi et vendredi, le plus gros de la dynamique atmosphérique aura été joué, et on attendra simplement que le thawleg se dissipe lentement en régressant vers le nord-est. On se retrouvera alors dans une situation plus proche du marais barométrique, où la pression atmosphérique autorise la formation de quelques averses grâce au réchauffement du sol au cours de la journée, d’où les averses assez généralisées prévues par Météo-France.

Dans le même temps, les hautes pressions de l’Atlantique vont commencer à s’affaisser. Et le weekend, tous les modèles s’accordent pour prévoir le retour d’un système dépressionnaire proche du Groënland : ce sera alors la fin du blocage anticyclonique sur l’Atlantique et le retour d’un flux d’ouest pour l’Europe occidentale. La hausse des températures prévue ce weekend est donc, cette fois-ci, un vrai signal : la chaleur printanière reviendra pour la semaine suivante 🙂 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s