Prévisions météo du 13 au 19 mars 2017 : une semaine franchement printanière

On vous a entendu siffloter allègrement le retour du printemps ce weekend, notamment samedi quand les températures dépassaient 20°C dans le sud-ouest. Cet article vous apporte des bonnes nouvelles : cette semaine va être marquée principalement par un temps calme et printanier sur l’ensemble des régions, malgré des nuages un peu plus nombreux sur le nord-ouest, et un weekend qui risque d’être bien plus maussade.

Douceur et soleil, jusqu’au weekend pluvieux

Lundi matin on retrouvera encore des restes de pluie sur le sud-ouest, qui finiront de s’évacuer vers le sud. Le ciel va lentement se dégage au fil de la journée, mais retenez grosso modo que la moitié ouest restera parfois très encombrée de nuages.
Mardi et mercredi, des nuages vont camper encore un peu sur le nord-ouest, notamment le matin. Si globalement, le soleil devrait bien apparaître assez souvent dans les terres, les côtes de la Manche risquent tout de même de rester dans la grisaille.
Jeudi devrait être ensoleillé pour tout le monde. Profitez-en, la pluie devrait revenir dès vendredi matin par le nord.
Enfin Météo-France envisage un weekend globalement très pluvieux, samedi et dimanche ; seul l’extrême sud pourrait échapper à quelques gouttes d’eau. Cette prévision est critiquée plus bas.
Les températures, bien que légèrement plus basses que ce weekend, devraient rester très douces et remarquablement stables toute la semaine : comptez sur 13 à 15°C des Pyrénées à la Belgique, en grimpant jusqu’à 20°C vers les régions méditerranéennes. Sauf sous les nuages, où on tournerait plutôt autour de 11°C.

Parenthèse anticyclonique

À prévision calme peu de suspens : vous vous en doutez gros comme ça, ce temps printanier nous sera assuré par un anticyclone. Il est actuellement sur le proche Atlantique, et attend tout simplement que la goutte froide d’altitude qui produit les pluies sur le sud-ouest finisse de s’isoler au sud. Ainsi dès demain, les hautes pressions vont s’engouffrer sur l’Europe occidentale pendant toute la semaine.

Front froid ou front tiède ?

C’est à partir de jeudi/vendredi que ça devient un peu plus délicat : les hautes pressions vont rapidement se dissiper sur l’Europe. La circulation d’air depuis l’Atlantique devrait alors s’enfoncer plus au sud et concerner le nord de la France. Les pluies prévues vendredi par Météo-France correspondent au passage d’un front froid propulsé par cet air venu de l’ouest. Néanmoins, ce front devrait arriver sur la France alors qu’il sera déjà en très nette atténuation : la plupart des modèles n’envisagent tout au plus de que de légères précipitations, voire même pas de pluie du tout. C’est en ce sens qu’il faut interpréter la collection de logos « pluies éparses » de Météo-France : un risque de pluies faibles de passage vendredi. Comme il s’agit de prévoir la fin de vie d’un front froid, la prévision est au final assez délicate : il suffit de pas grand chose pour que ça se transforme en un simple passage nuageux, sans pluie.

Grosses incertitudes pour le weekend

Si la prévision pour vendredi se joue à quelques nuances, les prévisions pour le weekend sont en revanche beaucoup plus critiquables.

Ce qui est en jeu aura beaucoup à voir avec le comportement du courant jet d’altitude. Pour l’instant, tous les modèles s’accordent sur le fait que le courant jet deviendra fort, assez uniforme et globalement orienté des côtes de l’Amérique du Nord à la Russie ; en passant, évidemment, par l’Europe. Ce courant jet, qui marque aussi une frontière nette entre l’air chaud tropical et l’air froid polaire, sera associé à de fortes pluies et du vent fort. Le problème, c’est qu’on voit encore assez mal où il va se positionner exactement en passant sur l’Europe, et comment il va se comporter.

Le scénario envisagé par le modèle GFS est celui qui se rapproche au plus des prévisions de Météo-France. Le courant jet se mettrait en place dès samedi matin juste au nord de la France. Sur la moitié nord, ce serait donc un secteur chaud rapidement rabattu vers l’est qui produirait des pluies modérées stratiformes. Ensuite, dimanche, le jet commencerait à se courber juste à l’ouest de la France. Cette courbure, début d’une cyclogenèse, aurait pour conséquence de former un front froid – bien vif et bien frais cette fois-ci – capable de produire de fortes pluies sur la moitié nord de la France, en s’enfonçant en soirée vers les Alpes et le Languedoc.

Néanmoins, ce scénario n’est pas encore très fixé. Les autres modèles envisagent globalement la formation d’un courant jet un peu plus au nord, limitant considérablement les précipitations sur la France pour samedi, laissant parfois sec l’ensemble du pays. Et si tous les modèles voient bien une faiblesse du jet au nord-ouest de la France pour dimanche, certains ne lui donnent pas une courbure aussi franche que le fait GFS. Les précipitations seraient alors moins fortes, et potentiellement limitées aux régions du nord du pays.

Météo-France joue clairement la carte du Worst Case Scenario pour ses prévisions du weekend : les météorologistes ont préféré annoncer des pluies fortes continues pour samedi et dimanche quitte à améliorer les prévisions plus tard, plutôt que de choisir un scénario intermédiaire qui prendrait mieux en compte les variations encore tout à fait possibles. Retenez donc que ce weekend risque d’être particulièrement mauvais avec beaucoup de pluie et beaucoup de vent, mais qu’il est encore tout à fait possible que ce mauvais temps passe plus au nord et épargne au final une grande partie du pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s