Prévisions du 30 janvier au 5 février – Ressortez vos cirés

Le froid et la neige industrielle semblent bien loin depuis quelques jours, et le temps est revenu à la douceur. Mais l’atlantique s’affole, et la fin de semaine sera digne d’un mois de janvier avec son défilé d’éléments déchaînés. On a mis nos cirés pour allez chercher l’info et vous commenter le temps qui va venir.

lundi – Une petite dépression passe sur les îles britanniques, apportant dans son sillage de l’air doux et humide associé à des pluies et bruines éparses. Il n’y aura pratiquement que le pourtour méditerranéen qui sera épargné.

lundi

mardi – Au petit matin, on retrouvera encore les restes humides qui peinent à s’évacuer vers l’est, puis les éclaircies reviendront un peu partout avec une certaine douceur quasi printanière. Les nuages feront juste un peu de résistance dans l’est, tandis qu’une nouvelle perturbation tentera de se frayer un chemin sur la Bretagne.

mardi

mercredi – Une perturbation viendra traverser le pays d’ouest en est, première d’une longue série. Elle devrait passer assez rapidement, laissant derrière elle une traine peu active.

mercredi

jeudi – L’ouest revient à la charge, avec une nouvelle perturbation. Les pluies sont assez mal délimitées et seront éparses selon les régions. Le vent sera cette fois de la partie, avec des rafales à 60km/h.

jeudi

vendredi – On commence à y voir un peu moins clair dans les détails, mais le défilé de perturbations continue. Il se pourrait même qu’on ait affaire à une tempête sur les côtes bretonnes et normandes – cela sera à surveiller.

vendredi

samedi – Les modèles et Météo France nous promettent une belle journée bien pourrie : vent et pluie ! Des rafales à 70 dans une large moitié nord du pays au passage d’une nouvelle et forte perturbation, tandis que des pluies importantes seront servies pour tout le monde.

samedi

dimanche – Météo France ne se mouille pas trop… enfin si en fait, ils mettent de la pluie partout, car devinez quoi ? Nouvelle perturbation ! On retrouvera juste quelques éclaircies pour les chanceux du pourtour méditerranéen. Le vent restera soutenu sur le nord du pays. Bien que la fiabilité soit pas mal diminuée avec un tel défilé de perturbations, la tendance reste quand même bien ancrée et MF garde un 3/5 en indice de confiance. Un week-end bien pourri s’annonce donc !

dimanche

Hautes pressions et secteur chaud

L’atlantique commence à se réveiller, alors que les hautes pressions faiblissent. Un thalweg finira de passer dans la nuit de dimanche à lundi. A l’arrière, une ondulation avec dédoublement du jet formera une dorsale anticyclonique, mais qui sera traversée sur son flanc sud par une petite dépression. Celle-ci créera une perturbation dont le secteur chaud traversera le pays, pas de chance car l’air est doux et humide : il y aura donc de la grisaille et de la pluie.

A l’arrière, un puissant jet se casse les dents sur les hautes pressions résiduelles. Un front froid arrivera quand même à pousser jusqu’aux côtes bretonnes mardi. Puis c’est une autre cassure qui arrivera à percer mercredi, tandis que le jet arrive à reprendre un coup de vigueur très au large sur l’atlantique. En effet, de l’air polaire, recraché à l’est du continent américain, dégringole littéralement sur l’atlantique et provoque une sacrée bataille de masse d’air. Ce phénomène classique ramène un puissant flux zonal sur l’atlantique, qui va annoncer la couleur pour les jours suivants.

gfs_jet_stream_75

Une branche de jet est associée à un front froid qui va traverser le pays. Très à l’arrière, le jet se renforce vigoureusement.

Perturbations à gogo sur le rail

Alors non, on ne vous annonce pas une énième grève à la SNCF, mais regardons plutôt ce qui va se passer à partir de jeudi sur l’atlantique. C’est un véritable rail de perturbations qui se met en place. Un premier coup de semonce arrivera jeudi, avec la mise en place d’un vaste système dépressionnaire sur l’atlantique. Perturbation encore assez timide car le jet butera encore sur les hautes pressions du continent qui n’auront pas fini de s’évacuer. Mais dès vendredi, c’est fini : le jet prend le TGV et file en ligne droite sur toute l’atlantique. Et les perturbations vont se succéder avec une régularité digne du Shinkansen ! C’est une perturbation par jour, et ce jusqu’à nouvel ordre !

Alors bien sûr, on sait très bien que quand le jet se renforce, le flou se renforce aussi avec l’éloignement des échéances : la vigilance est de mise et les détails risquent de changer à 3 ou 4 jours. Ce genre situations sont propices aux successions de de tempêtes, comme ce fut le cas par exemple début 2014. Les modèles ne voient pas pour le moment de situation réellement explosive, mais il faudra quand même surveiller dans les jours suivants si le jet ne se renforce pas de manière imprévue, ou s’il ne se cale pas sur une dépression naissante que les modèles n’auraient pas anticipée. Il n’est pas exclu que Météo France n’émette en temps utile des vigilances sur cette fin de semaine particulièrement agitée.

Cet enchainement perturbé devrait durer jusqu’à au moins mardi 7 février, mais l’incertitude est désormais très importante. Les modèles ne sont plus trop d’accord, il semble que des hautes pressions pourraient revenir mais on ne sait pas vraiment quel effet elles auront. Atténueront-elles les perturbations comme le voit ECMWF, ou bien vont-elles les bloquer et les enfermer en goutte froide sur le pays comme le voit GFS ? Ou encore les perturbations vont-elles continuer de défiler ? La question reste ouverte !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s