Prévisions météo du 28 novembre au 4 décembre : un soleil qui gèle

Sortez vos lunettes de soleil antigel, cette semaine on relance complètement les dés pour recommencer une partie de prévisions dans un tout nouveau régime de temps ! Adieu les pluies torrentielles sur le sud-est et la douceur au nord, le passage de novembre à décembre va surtout se faire sentir par … le froid. Direction les prévi de Météo-France pour voir ça plus en détails.

Ce lundi les nuages vont pratiquement disparaitre du nord-est, et ceux qui seront encore bien présents en matinée du Poitou au Rhône-Alpes auront de plus en plus de mal à survivre au fil de la journée, à tel point qu’au soir seules les Pyrénées devraient rester dans la grisaille.

previ161127-lundi161028-10h

Mardi, il pourrait même bien y avoir quelques gouttes entre les Pyrénées Orientales et le Massif Central en matinée mais pas plus longtemps, le temps devenant plus éclairé dans l’aprèm.

Mercredi il faudra commencer à chasser les nuages pour les trouver : grosso modo, il va faire très beau. Je vous laisse aller picorer les détails si vous voulez vraiment prévoir le nombre de nuages qu’il y aura dans votre champ de vision.
Mais le plus intéressant va pas vraiment se passer dans le ciel, plutôt sur nos thermomètres et sous nos bonnets. La température va durablement baisser cette semaine dès demain, en passant fréquemment en dessous de 0 sur la moitié nord. Ainsi comme le signale Météo-France, il faudra surtout surveiller de possibles brouillards givrants à partir de la nuit de mardi à mercredi. Même si les maximales tournent entre 5°C au nord et 15°C au sud et restent relativement agréables (surtout sous le soleil), on tombera vers -4°C sur le nord-est.

previ16127-mercredi161030-01h

Jeudi le froid s’enfonce encore un peu plus au sud et on risque surtout cette fois-ci de voir des brouillards givrants se former sur la moitié ouest. Si le soleil devrait rapidement revenir, ça va progressivement se couvrir depuis le nord-est avec un plafond nuageux bien moche et bien installé entre la Belgique, la Normandie et la Bourgogne.

previ161127-jeudi161201-01h

Couverture nuageuse oblige, la nuit sera alors plus douce au nord-est, mais il pourrait bien y avoir un peu de pluie vendredi matin du Nord à l’Alsace. Et pour le reste de la journée, Météo-France a tendance à rajouter des tartines de nuages gris de plus en plus généreuses vers le sud, en épargnant la côte Atlantique, le sud du Massif Central et les régions méditerranéennes.

previ161127-vendredi161202-15h

Enfin pour le weekend, on part sur un samedi plutôt bien ensoleillé mais quand même encore bien frais : on dépasse pas 5°C sur la moitié nord sauf sur les côtes, en allant jusqu’à 13-14°C en Méditerranée samedi. Dimanche, toutefois, ça commencerait quand même à pas mal se réchauffer.

Papi Anticyclone s’installe

Si vous avez un peu de flair météorologique, soleil, fraicheur et brouillards matinaux riment presque tout le temps avec anticyclone : on en a un bien gros qui s’installe généreusement pour toute la semaine. Pour l’instant il est plutôt au nord, entre les îles britanniques et la Scandinavie, et on a encore des restes de basses pressions qui se baladent entre l’Espagne et l’Italie après avoir rendu tout ce qu’elles pouvaient en pluies diluviennes. Si vous avez ça bien en tête, rien de plus simple pour la suite : imaginez que cette grosse patate molle va juste se ratatiner vers le continent européen, en chassant à l’écart les restes de basses pressions. En se rattachant en plus à un anticyclone sur l’Atlantique, on va se retrouver en milieu de semaine avec un gigantesque blob anticyclonique, qui aura tendance à fondre lentement depuis le Groenland jusque vers l’Algérie.

Bref, on a donc un joli et franc flux qui nous vient droit de l’Est. Et, devinez quoi ? En Europe de l’Est, il fait bien bien froid en ce moment, à cause d’une descente d’air polaire. On est quand même vachement loin donc il va juste faire frisquet chez nous, mais c’est bien pour ça que les températures vont quand même nettement baisser. Météociel a proposé sur Twitter une animation de l’altitude de l’isotherme 0°C pour ce début de semaine qui explicite assez bien cette petite coulée d’air froid :

 

//platform.twitter.com/widgets.js

L’hiver, c’est à l’Est.

Mais alors, qu’est-ce qu’il va bien pouvoir se passer vendredi pour que des nuages arrivent par le nord-est et viennent gâcher une semaine qui aura pourtant commencée très ensoleillée ?!

Jeudi, Papi Anticyclone fatigue et flanche sur l’Europe de l’Est. Dans le même temps, une nouvelle grosse dépression se développe sur la Scandinavie et génère une seconde bouffée d’air polaire sur l’Europe centrale. Ainsi vendredi, si on restera encore grosso modo bien protégé sous les hautes pressions, on récupèrera les restes de perturbations qui auront surtout touché l’Europe centrale.

ecmwf-z500-161127-12z120h

Pression atmosphérique prévue pour vendredi 2 décembre : La Russie, la Scandinavie et l’Europe de l’Est sont marquées par un vaste système dépressionnaire jusqu’en Turquie, rabattant de l’air froid sur l’Europe centrale.

Petits soucis de directions de chaleur

Remontée des températures par le sud et jolis petits soleils, je vous vois déjà venir avec vos espoirs d’une semaine suivante chaud et ensoleillée !

La période du weekend devient en fait assez compliquée. On se retrouvera alors avec un faible anticyclone sur toute l’Europe occidentale, alors qu’il sera attaqué d’un côté par l’air polaire, et de l’autre par un flux de sud-ouest bien doux. Dans ses derniers runs, GFS opte pour un anticyclone qui se renforce bien au sud, entre le Portugal et le Maroc, capable de soutenir un flux de sud-ouest qui entre facilement sur le continent, amenant alors douceur ; mais aussi des pluies très abondantes sur la moitié nord de la France. Pour ECMWF, s’il prévoit bien aussi cette petite dorsale anticyclonique, elle est nettement plus faible et les restes de l’anticyclone européen s’étendent bien plus vers le nord-ouest : dans son scénario, la chaleur de l’Atlantique est alors plutôt détournée vers le nord en restant sur l’océan, pendant que l’air froid s’engouffre depuis la Scandinavie jusque sur le nord de la France.

Difficile de trancher entre les deux, les deux me semblent tout à fait crédible. On sent en fait qu’on n’est pas loin d’un épisode « charnière » : l’affaiblissement des hautes pressions sur l’Europe occidentale va rendre de nombreuses évolutions possibles sur une large zone, toutes pouvant être décisives sur le temps qu’il fera. En résumé, une fois les pressions  retombées, ça va pas se jouer à grand chose, et pour l’instant on a très très peu de visibilité sur la façon dont les dés vont être relancés :).

Et … pour Noël ?

Chut. Non. pas encore :p.

 

Les images de modèles numériques dans cet article sont mises à disposition par Météo-Blois ; merci !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s