Prévisions météo du 3 au 9 octobre : beaucoup de soleil au goût d’automne

Encore une semaine très ensoleillée ?

mf-previ-fr-161001-1013-pour-161006 L’air polaire nous attaque par l’atlantique, mais les anticyclones ont la vie dure depuis cet été. Cette semaine ne fera pas exception, et le passage pluvieux de ce week-end sera bien vite oublié. Météo France voit du beau temps partout, juste quelques nuages sans gravité sur la façade atlantique pouvant déborder un peu plus largement dans les terres. On retrouvera quelques brumes matinales en première moitié de semaine, et assez doux (jusqu’à 20°C au nord, 25°C au sud). On perd quelques degrés notamment à partir de jeudi, où on atteint plus difficilement 18°C en max au nord et 23°C au sud.

Mercredi soir toutefois, le sud-ouest devrait voir le temps tourner à l’orage, depuis l’Atlantique en longeant les Pyrénées. Météo-France voit ces orages reprendre jeudi sur le pourtour méditerranéen, tandis que des averses pourraient bien se former en arrivant par le nord-est du pays.

mf-samedi

Prévisions Météo-France au 02/10/16

Le week-end, le temps devrait une fois de plus se mitiger. Le samedi restera globalement beau, les nuages seront malgré tout plus présents sur une large moitié nord du pays avec des températures qui peineront à dépasser les 15-17°C, et des minimales autour de 5°C sur le nord-est. Le sud conservera encore un temps très agréable. Pour le dimanche, l’incertitude est de mise, Météo France mettant des averses partout. En effet, l’anticyclone va se dégrader par l’est, et l’on n’aborde pas encore bien les détails du temps qui va se produire.

Une puissante dorsale scandinave qui cache bien son jeu …

Une puissante dorsale anticyclonique se constituera sur l’Europe à l’avant d’un vaste système dépressionnaire sur le nord de l’Atlantique, où va se former un thalweg. Celui-ci, associé à un puissant jet, pompe littéralement les hautes pressions de l’anticyclone des Açores et du sud de l’Europe pour les déplacer vers la Scandinavie. La façade sud-est de cet anticyclone récupèrera les restes dépressionnaires du week-end précédent qui se trouveront bloqués aux alentours de l’Ukraine. Ces deux éléments dépressionnaires formeront une sorte de bloc oméga.

gfs_prmsl_hgt500_60

Formation d’un bloc Oméga. On aperçoit le contournement de l’air froid par l’est sur le point de former un cut-off plus vaste

On soulignera également des possibilités de brumes matinales par refroidissement nocturne dans l’air clair, notamment en début de semaine, aidées des inversions inévitables sous les anticyclones et du vent calme.  On pourrait par ailleurs friser les premières gelées blanches en plaine en certains endroits. L’automne s’installe donc doucement, mais sûrement.

A partir de mercredi-jeudi, l’air polaire qui contourne le bloc anticyclonique, viendra s’immiscer par l’est et formera un vaste cut-off en rejoignant la petite goutte froide ukrainienne. L’érosion du bloc par le sud-ouest d’un côté et par sur sud-est de l’autre rejettera l’anticyclone bien plus haut sur la Scandinavie. On commence à voir quelques divergences à partir de samedi, mais la fiabilité reste acceptable. GFS voit un marais barométrique avec un dégradé nord-sud de températures, tandis qu’ECMWF y voit plutôt une goutte froide potentiellement plus perturbée. Pour dimanche l’incertitude reste de mise, Météo France ne s’y mouille pas en mettant des averses partout !

Grosse ombre au tableau : de forts orages méditerranéens jeudi ?

Avec ce scénario grandement mené par les hautes pressions, on a du mal à croire que le temps puisse véritablement changer cette semaine. Pas de bol : c’est en fait sur une échelle plus fine que va se jouer le temps en France.
Alors que le flux va rapidement tourner au sud-ouest sur l’Atlantique et rapporter de l’air doux vers l’Angleterre, il va aussi entrainer une zone d’air froid qui était descendu au milieu de l’océan. En remontant vers le nord mardi, cet air froid va s’étirer pour former une langue d’air frais de plus en plus fine depuis l’Islande jusqu’à la pointe nord-ouest de l’Espagne. En fin de journée, une partie de cet air plus frais va s’isoler pour finalement former une petite goutte froide d’altitude sur le golfe de Gascogne. C’est cette zone d’air plus frais dans les moyennes couches de l’atmosphère qui génère la petite dépression qui apparaît entre l’Espagne et l’Irlande.

arpege-temp500hpa-161002-12z51h

Une langue d’air froid de l’Islande à l’Espagne commence à s’isoler en goutte froide d’altitude – Run Arpege de Météo-France (source Météociel)

Le comportement de cette petite goutte froide d’altitude va être décisif pour le temps à venir sur le sud de la France, et c’est bien dommage : ces petits systèmes météorologiques sont assez difficiles à prévoir. Preuve en est, il y a encore 24h Météo-France envisageait globalement du beau temps sur le sud. La prévision a changé très récemment, pour prendre en compte les nouvelles modélisations qui semblent maintenant toutes envisager le lent déplacement de cette petite dépression vers l’Est. D’abord très peu pluvieuse, elle risque de provoquer des orages de plus en plus nombreux sur les Pyrénées mercredi. Jeudi, elle pourrait bien provoquer un nouvel épisode méditerranéen, avec des orages aux pluies intenses notamment autour des Cévennes.
Attention donc à ce phénomène de petite échelle risque d’être assez complexe à prévoir exactement : il vaudra mieux suivre en détail l’évolution des prévisions pour le jeudi dans le sud-est, qui vont sûrement changer et se préciser au fur et à mesure qu’on approche de l’échéance.

arpege-precipitations-161002-12z102h

Orages avec pluies intenses sur le pourtour méditerranéen jeudi, associés à la goutte froide d’altitude d’abord formée mardi sur le golfe de Gascogne – Run Arpege de Météo-France (source Météociel)

Perspectives peu dynamiques pour la semaine suivante

L’anticyclone scandinave va peu à peu glisser vers l’est, laissant sur l’Europe une masse d’air assez fraiche et mal reliée à la circulation générale. Celle-ci s’avèrera par ailleurs fortement atténuée avec un courant jet d’altitude morcelé. On retrouvera donc un système plus ou moins bloqué, mais cette fois-ci un peu plus dépressionnaire. La nébulosité et l’humidité y seraient davantage présentes, avec un ressenti automnal.

gfs_jet_stream_192

Une dynamique peu marquée en début de semaine prochaine

L’évolution au cours de la semaine est en complète divergence entre ces deux modèles de référence. Côté GFS, on voit un renforcement de la circulation d’ouest, tandis que chez ECMWF on reste encore assez bloqué, avec de plus la formation d’une nouvelle petite dorsale anticyclonique du côté de l’anticyclone des Açores. Il n’est donc pas évident de donner une tendance claire, mais il est en revanche peu probable que le temps soit aussi beau que cette semaine à venir.

Tendance saisonnières

glbz700monind1

Anomalie z700 sur l’Europe en octobre

Malgré ces incertitudes, il est intéressant de regarder du côté des modèles saisonniers pour voir quelle sera la tendance générale sur le mois d’octobre. Le modèle CFS confirme une nette tendance anticyclonique sur le mois, avec un important déficit pluviométrique. Côté températures, il existe un dégradé nord-sud où le nord serait globalement dans les normes tandis que le sud serait un peu plus doux.

Plus loin, les mois de novembre et décembre maintiennent une anomalie anticyclonique dont le positionnement oscille autour de la façade ouest du pays, anomalie confirmée sur la moyenne trimestrielle. Ces mois resteraient donc globalement plus secs. Si l’automne serait donc à dominante anticyclonique, la fin d’une anomalie chaude persistante au pôle nord au cours du mois de décembre provoquerais un retour d’une circulation d’ouest plus perturbée vers la fin de l’année et les pour les mois d’hiver suivants. On conserverait de ce fait une certaine douceur ; en tout cas il n’y a pour l’instant aucun signe d’un hiver particulièrement froid.

Rappelons que ces tendances restent pour l’instant peu fiables et ne donnent qu’un indice de possibles évolutions du temps.

 

Cet article a été co-écrit avec Météo-Blois, qui fournit également une partie des images des modèles nuémriques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s