10 bons plans du réchauffement climatique à ne pas louper

On sent en ce moment comme un petit soupçon de désespoir pointer le bout de son nez dans l’opinion générale. Il y a une chouette bouffe entre gouvernants du monde qui s’organise maintenant au Bourget, pour papoter climat et politique, à ce qui paraît, entre deux burgers souvenirs édition limitée COP21. Allez savoir pourquoi, le moral n’a pas l’air au beau fixe chez les gens qui pataugent déjà entre deux vagues d’inondations. C’était donc notre rôle d’apporter des solutions concrètes à ce problème !

Faut arrêter de broyer du noir. Si on n’arrive pas à freiner le réchauffement climatique, y aura toujours des choses sympa à faire. Là comme ça, 10 idées rien que pour vous remonter le moral !

rechauffement-climatique-cheers

  • Des plages plus proches

Avec le changement climatique et la hausse du niveau des océans, plus besoin d’aller à la mer : c’est la mer qui vient à nous. De quoi réjouir tous les parisiens qui verront leur temps de trajet réduit pour atteindre les côtes. En plus, avec l’érosion accélérée du littoral et les inondations à répétition, il y a de bonnes chances pour que les villes aient été désertées, ça veut dire encore plus de place pour tout le monde !

  • Plus de catastrophes à la télé

Les plaintes n’ont cessé d’augmenter ces dernières années quant à la dégradation de la qualité des programmes télé et notamment des journaux télévisés. Le changement climatique est une occasion inespérée pour remettre un peu de contenu dans ce monde de platitudes politiques : d’ici 1 siècle, on peut espérer qu’il y aura assez de catastrophes pour faire l’actualité au moins 1 fois par semaine.

  • Plus d’occasions de faire sa BA

Par un miraculeux jeu de circonstances, le changement climatique va surtout impacter les populations pauvres et démunies. Une aubaine pour tous les consommateurs massifs qui culpabilisent un peu : le taux de pages facebook de soutien contre la misère du monde et de pétitions très engagées devrait bondir à plus de 50 %, offrant un large choix pour montrer à ses amis qu’on est quand même vachement concerné.

  • La fin des climatosceptiques

Bien évidemment, une fois le changement climatique concrètement installé, les climato-sceptiques seront beaucoup moins présents dans l’espace public. Le changement climatique sera aussi la fin de sa controverse, et ça, on ne peut que s’en réjouir.

  • Aller faire des pique-nique au Groënland

Qui dit changement climatique dit fonte des glaces. Imaginez un peu : tout l’arctique deviendra un des plus grands parcs au monde ! Et comme on n’aura plus aucune raison d’éviter de polluer en prenant l’avion, on pourra tous aller faire des pique-nique le weekend sur les grandes pelouses du Groënland.

  • Une classification des espèces plus simple

C’est le programme majeur des cours de bio et la raison de décrochage de beaucoup d’élèves dans cette discipline. Avec l’extinction massive d’espèces, l’arbre du vivant va être considérablement simplifié et va sûrement booster les résultats au bac scientifique. Et de manière générale, l’ensemble des études sur la nature seront simplifiées : plus besoin d’aller chercher des espèces rares inconnues, elles auront toutes disparues !

  • Plus de jaloux des vacances au ski

Quoi de plus énervement qu’écouter longuement les anecdotes de vos amis qui ont eu la chance de pouvoir aller au ski cet hiver, leurs sensations d’évasion, leurs rencontres au téléski, leurs coups de soleil, leurs gamelles et les radios de leurs coccyx ? Grâce au réchauffement climatique, fini les jalousies : pas de neige, pas de ski.

  • Bronzage pour tous

Les climatologues annoncent aussi des été plus chaud avec plus de chaleurs extrêmes, ce qui fait secrètement le plus grand bonheur des vacanciers. Les bronzages pourront se travailler en seulement deux ou trois coups de soleil, et peut-être même dès le printemps qui sait ! Si vous avez prévu de bosser en Picardie plutôt que de vous battre sur les plages du Cap d’Agde, pas de panique, il pourra faire aussi chaud là-bas et vous pourrez enfin participer aux concours de bronzages à la rentrée. Si c’est pas démocratique ça !

  • Se lancer dans le marché noir d’espèces disparues

Ca va inévitablement de pair avec la chute de la biodiversité et la financiarisation de la nature : on pourra tous trouver une place dans le marché florissant des espèces disparues ! Mettez de côté dès maintenant des insectes et des fleurs sensibles, ils vaudront de l’or dans quelques années.

  • L’optimisation des énergies renouvelables

Périodes de sécheresses exceptionnelles, multiplication des tempêtes, vagues géantes … C’est aussi l’occasion d’arroser copieusement les panneaux solaires, les éoliennes et tous les autres systèmes d’énergie renouvelable ! Car oui, en quelque sorte, le changement climatique, c’est aussi écolo.

Souriez, ça se réchauffe 😀 !

Images : wikimedia commons / pixabay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s