Orages localement violents de la Bourgogne au Nord-Est – Suivi du 13 mai 2015

prevision-orages-synthese-2015-150513-mini-02Des orages localement violents sont prévus cet après-midi et ce soir. Se déclenchant entre le Centre et la Bourgogne, ils progresseront vers l’Est en se renforçant rapidement. Ils risquent notamment de s’organiser en supercellules pouvant produire de très fortes chutes de grêle à cause d’une instabilité très élevée, avec de possibles tornades. Des rafales de 100km/h sont aussi envisagées, devenant le risque principal en soirée aux frontières avec l’Allemagne et la Suisse. Un système orageux (MCS) pourrait se former et produire fréquemment de très fortes rafales. Des pluies intenses seront possibles en soirée. Une incertitude demeure sur le déclenchement de ces orages, à cause d’une dynamique d’altitude peu marquée. Pour plus de détail, consultez notre synthèse des prévisions des orages du mercredi 13 mai 2015.

*** Début de suivi : 16h ***

*** Fin de suivi : 22h ***

  • 22h :

point-meteo-2015-150513-2200-01

L’activité orageuse principale s’est maintenant décalée sur l’Allemagne. À l’arrière, quelques orages circulent encore sur les Vosges en restant d’intensité classique. L’épisode d’orages violents est terminé.

  • 21h :

point-meteo-2015-150513-2100-01

Les orages violents qui se sont formés sur les Vosges finissent de traverser le Haut-Rhin où de fortes chutes de grêle ont eu lieu, et abordent l’Allemagne en restant très actifs, même s’ils n’arrivent pas à s’organiser ensemble. Le risque de grêle décline légèrement, l’activité électrique y reste très marquée.
À l’arrière, d’autres orages se sont formés et traversent de nouveau les Vosges. Leur intensité est bien moindre que les orages précédents et ne semblent pas produire de grêle. Toutefois, ils passent sur des zones déjà fortement touchées, les cumuls de pluie peuvent être importants. D’autres cellules se sont reformées en Haute-Marne, mais ne parviennent plus à s’intensifier.
Au nord, le petit orage qui a traversé la Champagne-Ardenne et la Lorraine est maintenant sur le nord du Bas-Rhin. Il reste modéré mais montre une longévité étonnante.
Plusieurs averses se forment entre le Centre et la Bourgogne, mais ne parviennent pas jusqu’à l’orage.

  • 20h :

point-meteo-2015-150513-2000-01

La supercellule qui a traversé la Haute-Marne s’est déstructurée. Sur les Vosges, les orages sont restés nombreux et parfois violents, avec de très fortes chutes de grêle jusqu’à 5cm de diamètre. L’activité électrique y est aussi particulièrement soutenue. Ils semblent s’organiser tout en gardant d’intenses réflectivités radar : le risque de fortes chutes de grêle reste important, mais celui de violentes rafales se fait de plus en plus présent. En outre, les cumuls peuvent devenir importants sur l’Est des Vosges.
Un orage a traversé le sud du Bas-Rhin avec des intensités remarquables et en produisant aussi de fortes chutes de grêle. Il a perdu en intensité mais reste bien actif et se dirige vers l’Allemagne.
À l’arrière, de nouvelles cellules se forment entre la Haute-Marne et les Vosges.
Sur la Moselle, un orage très localisé produit tout de même de fortes précipitations, et des chutes de grêle sont possibles.

  • 19h :

point-meteo-2015-150513-1900-01

L’orage qui s’est formé entre l’Aube et la Côte-d’Or est devenu intense. Il s’agit d’une supercellule nettement identifiée sur le terrain, qui risque de produire de très fortes chutes de grêle et de violentes rafales.Sa trajectoire dévie légèrement vers le sud-est et cible la Haute-Saône.
De nombreux orages forts touchent les Vosges et risquent de produire aussi des chutes de grêle et de fortes rafales, avec une activité électrique importante.
Un orage s’est rapidement formé entre les Vosges et l’Alsace : il doit être surveillé attentivement car il pourrait rapidement s’intensifier et produire de fortes chutes de grêle.
Plus au nord de la Lorraine, un orage modéré risque de produire quelques chutes de grêle.

  • 18h :

point-meteo-2015-150513-1800-01

La convection a démarré très rapidement dans les 15 dernières minutes entre le Centre, la Bourgogne et la Champagne-Ardenne. Un orage s’intensifie rapidement entre l’Aube, la Côte-d’Ôr et la Haute-Marne en se dirigeant vers la Haute-Marne. Il peut produire des chutes de grêle et est à suivre de près. Un orage se développe aussi dans la Marne et doit être suivi étant donné la vitesse de développement des orages. D’autres cellules semblent s’amorçer dans le Loiret et à l’est de la Haute-Marne.

  • 17h :

point-meteo-2015-150513-1700-01

Un orage s’est bien formé dans les Pyrénées Orientales et produit probablement des chutes de grêle. Ailleurs, aucun signe d’activité convective n’apparaît, si ce n’est en Basse-Normandie où quelques averses sont apparues.
En revanche, des orages sont présents bien plus à l’Est, entre la Suisse et l’Allemagne.

  • 16h :

point-meteo-2015-150513-1600-01

La température est très élevée pour la saison entre l’Auvergne, le Rhône-Alpes, la Bourgogne et le Centre où l’on dépasse les 30°C. Une méso-dépression est en train de s’y former, et la circulation des vents qu’elle génère devrait favoriser le déclenchement d’orages sur la zone. De la Bourgogne à la Franche-Comté, des orages isolés violents sont prévus, pouvant produire de très fortes chutes de grêle à cause d’une instabilité très élevée, et s’organiser en supercellules.
Dans les Pyrénées, des averses évoluent jusqu’à l’orage, pour l’instant sans intensité remarquable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s