[Prévisions] Orages localement violents de l’Aquitaine à l’Ile-de-France

Lundi 4 mai 2015 – Après 4 jours très pluvieux, le ciel s’est progressivement dégagé depuis hier après-midi. Cette accalmie est de courte durée, car une dégradation orageuse est prévue dès cet après-midi jusqu’à demain matin de l’Aquitaine à la Belgique. Ces orages pourront être localement violents, avec un risque important de violentes rafales, de pluies intenses et des chutes de grosse grêle. La situation est aussi propice au développement de supercellules et de tornades.

Une dépression au large de l’Irlande a développé une extension (un thalweg) jusqu’au large du Portugal. Ce thalweg amène subitement un air très doux et humide sur la France dans un flux de sud. Mais cet air chaud ne va pas rester bien longtemps en place : le thalweg va remonter vers la Bretagne ce soir, tout en développant un petit thalweg secondaire s’étirant vers l’Est. En haut de la troposphère, un courant jet très rapide entrera depuis l’Aquitaine en remontant vers la Belgique, avec une nette brisure à l’avant.

L’arrivée soudaine d’air chaud va rapidement augmenter l’instabilité dès cet après-midi par le sud, en se propageant vers le nord en même temps que la chaleur. Les premiers orages devraient éclater au nord de l’Aquitaine et sur le Massif Central. Ils remonteront vers la région Poitou-Charentes en soirée où ils pourront devenir violents, tandis qu’ils resteront d’intensité modérée plus à l’Est. Ils continueront leur déplacement en soirée et dans la nuit vers la Normandie et l’Ile-de-France, jusqu’à la Belgique en matinée. À l’arrière, une deuxième salve orageuse pourra se former sur les côtes d’Aquitaine et de Poitou-Charentes en début de nuit, remontant sur le même axe précédent.

Ces orages vont se produire dans une atmosphère très instable de l’Aquitaine à la région Centre, où de fortes chutes de grêle sont probables. De plus, une hélicité élevée en basse couche et aux étages moyens avec un cisaillement notable autorisera la formation de supercellules. La dynamique atmosphérique, de manière générale, est propice aux tornades. En fin de soirée et début de nuit, l’instabilité diminuera en se décalant vers le nord mais restera suffisante pour entretenir les orages. Si l’instabilité moindre diminuera le risque de supercellules, la dynamique atmosphérique restera très marquée et de violentes rafales resteront possibles, ainsi que la formation de tornades.

À noter l’incertitude qui persiste entre les différentes prévisions. Les déclenchements sur les côtes d’Aquitaine sont plus incertains mais auront un potentiel important. La capacité de ces orages à maintenir leur activité après la tombée de la nuit pose aussi question, et une instabilité trop faible pourrait cesser l’activité orageuse plus tôt que prévu. Mais cette situation se démarque par une dynamique atmosphérique importante à tous les étages, qui permettra le développement rapide de phénomènes violents si les orages parviennent à s’entretenir.

À 11h40, Météo-France a placé 7 départements en vigilance orange orages : le Poitou-Charentes, la Haute-Vienne, la Dordogne et la Gironde.

À 16h, la vigilance a été étendue, concernant 21 départements : les régions Poitou-Charentes, Centre et Ile-de-France, et les départements de Haute-Vienne, Dordogne et Gironde.

prevision-orages-synthese-2015-150504-1600-01

Pour plus de détails, consultez le bulletin de Keraunos, d’Estofex et la carte de vigilances de Météo-France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s