Orages forts des Pyrénées à la Lorraine – Suivi du 08 août 2014

prevision-comparaison-2014-08-08-02Des orages forts fréquents sont prévus aujourd’hui des Pyrénées à la Lorraine et la Belgique, et un orage violent local n’est pas exclu. Le risque de fortes chutes de grêle est élevé, et des rafales supérieures à 120 km/h sont localement possibles. Quelques supercellules pourraient se former, et le risque de tornade est nettement présent. Pour plus de détails sur les prévisions, consultez l’article précédent : [Prévisions] Orages forts des Pyrénées à la Lorraine – 08 août 2014.

*** Suivi commencé à 16h / terminé le samedi 9 à 00h ***

Samedi 09/08 – 00h :

point-meteo-2014-09-08-00h-01

 

L’activité générale s’atténue de manière générale. Le système linéaire s’essouffle, et l’activité orageuse se forme désormais uniquement sur les restes de l’activité passée. Il s’agit, la plupart du temps, de fortes pluies avec une activité électrique localement marquée.
Concernant le vigoureux système linéaire dessiné en vague qui s’étire du Gard à la Haute-Loire, il commence lui aussi à perdre en intensité.
Toutefois, étant donné sa longévité et sa structure encore très nette malgré des précipitations plus faibles, le risque de violentes rafales est encore maintenu. Sur sa partie sud, des chutes de grêle sont possibles. Il continue à produire une importante activité électrique.
Les orages vont se maintenir en cours de nuit, en se régénérant sur les foyers orageux déjà constitués. Des phénomènes forts sont envisageables, mais le risque s’atténue au fil du temps.

23h :

point-meteo-2014-08-08-23h-01

La majeur partie du système linéaire s’est désorganisée. Sur l’Auvergne, la Bourgogne et la Champagne-Ardennes, ce sont désormais des orages modérés qui circulent, avec une activité électrique qui se maintient et de fortes pluies. Quelques chutes de grêle sont encore localement possibles, ainsi que de fortes rafales.
Au sud, sur l’Hérault, le Gard et la Lozère, le système reste remarquablement bien organisé avec un écho en vague bien dessiné. En conséquence, de violentes rafales sont encore à craindre sur ce secteur, alors que l’orage produit toujours un foudroiement particulièrement soutenu. De fortes chutes de grêle sont localement probables étant donné l’intensité des échos radars.
À l’arrière, de fortes pluies se maintiennent, et quelques cellules tournent à l’orage sur le flanc sud. De fortes rafales sont possibles.

22h :

point-meteo-2014-08-08-22h-01

L’ensemble du système linéaire (QLCS) reste très bien organisé. Sa partie sud a repris de la vigueur avec un foudroiement toujours particulièrement soutenu. De violentes rafales ont fréquemment été relevées à son passage, et risque encore d’en produire. Plus au nord, sur le sud de l’Auvergne, les orages sont légèrement moins bien structurés et le risque de fortes rafales est un peu plus faible. De l’Auvergne à la Bourgogne, les précipitations sont toujours très intenses et se déplacent plutôt lentement, avec de fortes pluies encore à l’arrière du système, et les cumuls risquent d’être importants. Là aussi, le risque de violentes rafales est de nouveau jugé très élevé, en raison d’une possible structure arquée, et d’une rafale de 110km/h relevée à son passage dans le Cher.
De la Bourgogne à la Lorraine, les précipitations restent modérées.

21h :

point-meteo-2014-08-08-21h-01

 

Un vaste système linéaire (QLCS) s’est organisé des Pyrénées jusqu’au Centre. Sur sa partie sud, il a pris une structure particulièrement aboutie et est devenu violent, avec chutes de grêle, violentes rafales, et une activité électrique d’une rare intensité. Cet orage se déstructure légèrement, mais sa partie juste au nord, à l’ouest de l’Aveyron, est en train de voir éclore de nombreuses cellules : une intensification rapide est probable sur cette zone, et des phénomènes violents sont possibles.
La partie du QLCS sur les régions centrales s’est réorganisé en une ligne où de très fortes rafales sont possibles. L’activité électrique est localement soutenue et les pluies sont intenses. Plus au nord, de la Bourgogne à la Lorraine, une ligne d’orages modérés produit localement une forte activité. Une petite structure linéaire laisse craindre de fortes rafales. Une violente rafale aurait été enregistrée sur ce secteur, mais à défaut d’autre confirmation, le risque est maintenu comme modéré.

20h :

point-meteo-2014-08-08-20h-01

 

Le système linéaire qui s’est formé sur la Vienne s’est désormais complètement déstructuré. Une zone constituée de nombreuses cellules orageuses s’est formé juste à l’avant, du Limousin à la Bourgogne. Bien que le risque de phénomènes forts soit plus faible, une évolution rapide en système convectif est envisagée et doit être surveillée attentivement.
Les cellules au sud immédiat du système linéaire se sont dissipées, sauf celle plus au sud qui a pris une structure supercellulaire. Entre l’Aveyron et le Cantal, deux orages isolés sont apparus avec des échos radars élevés : le risque de fortes chutes de grêle est important. Une évolution en supercellule est probable.
De violentes rafales sont reportées sous le système orageux qui entre sur le sud du Midi-Pyrénées. Sa partie juste au nord pourrait rapidement s’intensifier.

19h :

point-meteo-2014-08-08-19h-01

Un système d’orages linéaire s’est organisé entre l’Aquitaine au Centre. L’activité électrique y est particulièrement soutenue. Entre Centre et Poitou-Charentes, la structure est particulièrement bien dessinée et de violentes rafales sont à craindre, et de fortes chutes de grêle. Cette structure est la plus préoccupante, et risque d’évoluer en orage violent si elle se maintient.
Plus au sud, vers la Dordogne, les cellules sont plus éparses mais restent fortes. L’orage des Pyrénées-Atlatques conserve une intensité élevée, alors qu’un autre orage fort se présente juste au sud.
À l’Est de l’Ile-de-France, un orage modéré maintient de fortes pluies avec un risque de grêle.
À l’Est, les orages conservent une faible activité sur les massifs.

 

18h :

point-meteo-2014-08-08-18h-01

 

Les fortes pluies du Pays-de-la-Loire à l’Ile-de-France s’atténuent, mais les régions les plus à l’ouest ont déjà des cumuls importants, d’où un niveau orange.
Au sud-est de ces pluies, des orages intenses se sont organisés sur la Vienne, et de très fortes rafales sont possibles. Aussi, une cellule isolée sur le sud risque de produire de fortes chutes de grêle.
Plus au sud, les orages se sont formés en ligne entre Aquitaine et Poitou-Charentes. L’activité électrique enregistrée y est particulièrement soutenue, surtout dans la partie sud.
Sur les Pyrénées-Atlantiques, l’activité électrique est aussi remarquable. Des rafales et des chutes de grêle sont possibles.
Le système orageux qui a traversé le Rhône-Alpes se dissipe lentement. Quelques cellules isolées arrivent tout de même à s’y former.

 

17h :

point-meteo-2014-08-08-17h-01

Un couloir de fortes pluies persiste toujours des Pays-de-la-Loire au Centre et à l’Ile-de-France. Au plus proche des côtes, les cumuls deviennent très importants, et des débordements locaux sont possibles. La partie sud-est de ces pluies tourne à l’orage avec une foudre fréquente.
Le système linéaire qui progresse sur le Rhône-Alpes s’est affaibli, mais une forte activité électrique est encore enregistrée. De fortes rafales et des chutes de grêle sont encore probables.
L’orage qui arrive sur les Pyrénées-Atlantiques progresse lentement et peu produire quelques chutes de grêle. En Gironde, des orages se forment dans le prolongement de l’estuaire.

16h :

point-meteo-2014-08-08-16h-01

Les orages matinaux sur le sud-ouest ont transité sur le sud de l’Auvergne en début d’après-midi. Ils se sont alors renforcés et se sont temporairement organisés en un système linéaire. Maintenant légèrement moins bien organisé, il maintient une activité électrique soutenue de la Lozère à la Loire. De très fortes rafales restent probables ainsi que des chutes de grêle.
Sur les Pays-de-la-Loire, de fortes pluies défilent depuis les côtes vers le Centre. Elles prennent un caractère orageux sur le flanc sud-est. Ces pluies concernent les mêmes régions depuis plusieurs heures et restent intenses : des cumuls importants sont possibles. La situation pourrait se détériorer si les fortes pluies se maintiennent sur ces régions.
Au sud-ouest des Pyrénées-Atlantiques, un orage isolé provoque des pluies intenses et une activité électrique soutenue. Il est à surveiller.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s