Orages violents sur l’Ouest – Suivi du 18 juillet 2014

Des orages violents sont prévus en soirée et en cours de nuit sur l’ouest du pays, de l’Aquitaine à la Normandie. Pour plus de détails sur les prévisions consultez l’article précédent : [Prévisions] Orages violents de l’Aquitaine à la Normandie – 18 juillet 2014.

*** Suivi commencé à 19h / Terminé à 02h ***

Situation à 02h :

point-meteo-2014-19-07-02h-01

 

L’orage qui est devenu localement fort sur l’Eure se déstructure en progressant vers le nord. À l’arrière, une nouvelle cellule s’est formée, de nouveau sur la Sarthe. Les orages qui font leur entrée entre la Vendée et la Charente-Maritime restent d’intensité modérée. Enfin, une ligne d’orages s’est formée sur l’Est du Finistère.
De manière générale, l’activité électrique se manifeste rapidement sous ces orages. Une activité soutenue est observée en Vendée et dans l’Eure. Des chutes de grêle sont aussi souvent reportées.
L’intensité globale des orages reste tout de même modérée et aucun phénomène violent n’est à craindre pour l’instant. Cette dégradation orageuse, visiblement mal prévue, pourra continuer à produire des orages de façon anarchique toute la nuit. Des phénomènes forts restent localement possibles.

Le suivi de la situation météo prend fin à 2h. Bonne nuit !

Situation à 01h :

point-meteo-2014-19-07-01h-01

L’activité reste toujours très chaotique. Les orages ne parviennent pas à se développer durablement et se dissipent rapidement malgré une forte instabilité. Le forçage d’altitude s’annonce aussi bien moins marqué que prévu.
Néanmoins, des orages ont réussi à se développer sur la Sarthe et sont localement forts en remontant sur l’Est de l’Orne. Ils produisent une activité électrique soutenue et des chutes de grêle.
Entre les Deux-Sèvres et la Charente, un orage linéaire s’est formé mais commence à se déstructurer en remontant vers le nord.
Un orage bien actif arrive sur l’île d’Oléron.

Situation le 19/07/14 à 00h :

point-meteo-2014-19-07-00h-01

Au nord, les orages sont désorganisés mais des chutes de grêle sont fréquemment reportées. L’orage de Charente-Maritime s’est déstructuré après avoir traversé les Deux-Sèvres avec des rafales proches de 80 km/h. Dans l’ensemble, l’activité reste faible, vraisemblablement à cause d’un blocage encore trop important qui freine les développements orageux. Toutefois, les quelques orages qui se déclarent manifestent régulièrement une forte activité électrique.
Sur l’Est de la Sarthe, Entre Le Mans et Tours, deux orages plus vigoureux se sont formés. Ils produisent une activité électrique intense et des chutes de grêle. Ces orages semblent peu mobiles et des cumuls importants sont possibles. Ils semblent adopter une organisation durable et doivent être surveillés de près.

Situation à 23h :

point-meteo-2014-18-17-23h-01

Sur le Nord-Pas-de-Calais, les orages s’afaiblissent et s’évacuent vers le nord.
Les orages qui s’étaient formé dans l’heure sur les côtes de l’Aquitaine se sont tous déstructurés et ne présentent pas, à cette heure, d’activité remarquable.
Toutefois, un orage qui a traversé la Charente-Maritime vient d’adopter une structure arquée. De violentes rafales de vent sont à craindre sous cet orage. Il produit aussi un foudroiement intense et de fortes pluies.
De nouvelles cellules devraient se former sur les côtes dans l’heure à venir.

Situation à 22h :

point-meteo-2014-18-17-22h-01

Le système convectif de Normandie a perdu en intensité et s’évacue vers le nord, mais conserve localement une forte activité électrique.
Les pluies qui ont touché le Poitou-Charentes se dirigent vers le nord, parfois avec quelques coups de tonnerre. Plus au sud, de nombreuses cellules orageuse se forment. Elles adoptent des échos radars très élevés, laissant craindre de fortes chutes de grêle. Deux d’entre elles, sur les côtes Aquitaine, sont de possibles supercellules. Bien que ce ne soit pas encore confirmé, ces orages s’annoncent forts. Sur l’estuaire de la Gironde, une cellule s’intensifie avec pluies intenses et une activité électrique soutenue. Dans les Landes, plusieurs cellules se forment dans les terres et peuvent produire des chutes de grêle.

Situation à 21h :

point-meteo-2014-18-17-21h-01

Les orages qui se sont formés sur les Pays-de-la-Loire ont traversé la Normandie vers le Nord-Est en parvenant à s’organiser en ligne. De
violentes rafales ont été enregistrées à leur passage, provoquant quelques dégâts. À proximité des côtes, de fortes chutes de grêle ont été observées, notamment avec des grêlons de 4cm. Actuellement, la partie la plus intense de ce petit système s’évacue par les côtes au nord de la Seine-Maritime. Dans la Somme, ils risquent encore de produire de fortes pluies, une activité électrique soutenue et de fortes rafales. Le risque de chute de grêle semble s’estomper, mais quelques chutes sont probables.
Des orages faibles se sont formés sur les côtes de Poitou-Charentes. Plus au sud, à proximité des côtes d’Aquitaine, des cellules plus intenses se forment. Celles-ci sont à surveiller de près. Un développement très rapide est toujours envisagé.

 Situation à 20h :

point-meteo-2014-18-17-20h-01

Les orages qui remontent des Pays-de-la-Loire sur la Normandie ont réussi à s’organiser en une petite ligne. Au plus proche de la côte, une virulente cellule provoque de fortes chutes de grêle et de fortes rafales. L’activité électrique y est particulièrement intense. Sur le reste de l’Eure, des orages modérés sévissent, probablement avec quelques chutes de grêle, et le foudroiement semble aussi intense.
Sur les côtes Atlantiques, quelques orages parviennent jusqu’à la Gironde. Des chutes de grêle sont possibles, mais aucune activité marquée n’est observée pour l’instant.

Situation à 19h :

point-meteo-2014-18-17-19h-01

 

La journée a été caniculaire sur la France et les températures ont fréquemment atteint les 35°C. Malgré une inhibition convective encore marquée en cette fin d’après-midi, quelques orages ont réussi à se former, notamment sur le nord des Pays-de-la-Loire. Quelques averses sont présentes entre l’Aquitaine et le Poitou-Charentes. Les orages violents attendus ce soir sont actuellement sur le Golfe de Gascogne. Ils devraient bientôt se développer pour atteindre les côtes.
les orages qui ont touché l’Orne cette dernière heure montrent une organisation médiocre. Toutefois, certains échos radars intenses laissent craindre de possibles chutes de grêle, alors que l’activité électrique s’est nettement renforcée. Ces orages, mal prévus, doivent être surveillés de près.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s