[News] On prend quelques couleurs pour l’été !

Ça faisait bien longtemps qu’on s’était pas parlé entre nous, et comme l’été pointe le bout de son nez, c’est le moment parfait pour se donner un petit temps de discussion sur les bricoles d’InfosMétéo !

Comme le veut la tradition, saison orageuse et disponibilité sont rudement bien calées pour nous. Cet hiver, InfosMétéo était comme dirons-nous en somnolence, puisqu’on était occupés de notre côté par des études (un truc qui prend énormément de temps mais a priori très important pour l’avenir etc). La chance, c’est que l’année universitaire touche à sa fin au moment-même où les orages réapparaissent ! On a donc eu le grand plaisir, aussi bien pour vous que pour nous, de pouvoir assurer un suivi en direct des orages du 8 au 10 juin. À cette occasion, on a encore une fois battu notre record de fréquentation, et ça c’est vachement cool parce qu’on sait maintenant que ce qu’on fait, ça plait. On est donc motivés à bloc, et ça tombe bien parce qu’on a encore plein d’idées à tester cet été !

Notre nouveau slogan nous colle à la peau

Alternative, libre, et curieuse ; ces mots sont sortis un jour ordinaire, spontanément, mais sont en train de trouver solidement leurs marques parce qu’ils caractérisent bien ce qu’on propose et ce qu’on souhaite développer. Parce qu’on est convaincus qu’une météo pas chiante est possible, parce qu’on pense que la météorologie doit être accessible à tous, et parce qu’il y a de vrais trésors à découvrir au-delà d’une seule vision scientifique, la météo qu’on veut développer s’attache très bien à ces trois mots, qu’on garde en devise avec détermination.

D’ailleurs, en parlant de météo alternative, un nouveau personnage vient tout juste de naître, ou plutôt un nouveau nuage : Claude Moustache. C’est un nuage solitaire, avec une moustache. Il parle de la météo, mais de son point de vue … Autrement dit pour nos followers inconditionnels sur twitter, les petites blagues sur la météo, c’est Claude qui s’en charge désormais :).

Apprendre la météo autrement

Pour apprendre la météo, les connaisseurs diront qu’il y a des ressources évidentes et très bien foutues. Wikipédia a des pages très complètes sur le sujet (et tout particulièrement en anglais, on vous les conseille), et Météo-France a aussi des dossiers très intéressants avec des animations claires (et c’est dommage qu’elles ne soient pas mieux valorisées). Mais tout le monde ne veut pas forcément consacrer des heures entières à comprendre pourquoi tel nuage est plus bizarre qu’un autre. C’est pourquoi on a lancé la série « En quelques mots » que vous pouvez retrouver dans la section « Comprendre » du menu. Une série de 10 courts paragraphes expliquent des notions particulières en météo, pour l’instant sur le thème de l’orage. Ces petites explications en format image ont l’avantage de s’intégrer facilement à tout type de support, et notamment le web. On est déjà en train de préparer de nouveaux sujets pour les compléter ; et si vous avez des idées, des questions qui vous trottent en tête, dites-le nous pour qu’on les intègre dans cette série !

En complément de ces outils pratiques pour apprendre des notions isolées, on est en train de réfléchir à un projet plus important au long terme : créer un tutoriel pour connaître et exploiter efficacement les bonnes références météo sur internet. On approfondie le concept, et on vous tient au courant de son avancée.

La météo au rythme des festivals

On a décidé, cette année, d’assurer des prévisions météo pour une sélection de festivals en France ou à proximité. Pourquoi ? D’abord, parce qu’on aime beaucoup les festivals ; ensuite, parce que ce sont des événements particulièrement exposés aux phénomènes météorologiques. Paradoxalement, la météo n’y est pas forcément bien appréhendée. On comprend bien que ce n’est pas la première des préoccupations pour les festivaliers : justement, on ne peut pas parler de la météo de la même façon. Avec des cartes, des tableaux et des séries de valeurs, on a pas mal de chance de faire passer des infos à la trappe pour des festivaliers ! Nous, on fait le pari qu’on peut trouver des nouveaux formats adaptés à la fois à l’ambiance et aux risques présents. Mais encore une fois, on expérimente : si vous avez des idées ou des critiques, on vous écoute !

Des outils qui changent et qui changent

Si vous nous suivez depuis un petit moment, vous avez peut-être remarqués qu’on n’aime pas trop la routine et qu’on cherche régulièrement nos outils. Les idées ne manquent pas à vrai dire, mais c’est plutôt nos capacités qui freinent nos envies dévorantes de nouvelles visions en météo ! Pour l’instant, on s’est surtout attardé sur notre outil de comparaison des prévisions du risque orageux. Cette carte permet d’avoir une vision synthétique des prévisions de trois organismes différents, que l’on considère comme de solides références en matière de prévision des orages : Météo-France, Keraunos (observatoire français des tornades et orages violents), et Estofex (European STOrm Forecast EXperiment). Si vous avez l’habitude de fouiller les prévisions sur internet, vous savez qu’elles sont légions. On préfère donc développer un outil de synthèse plutôt que de produire des prévisions supplémentaires, qui seraient sûrement des doublons inutiles ! On a donc, pour cette année, entièrement revu la présentation : les zones à risque ne sont plus désignées par des traits mais par des surfaces colorées. Les vigilances oranges ne sont plus représentées par des surfaces, mais par des logos. Enfin, un code couleur a été associé pour chacun des deux organismes spécialisés : les prévisions de Keraunos  tendent vers le rouge, les prévisions d’Estofex tendent vers le bleu.

L’amélioration est significative – et a bien marché vu le nombre de partages de cette carte ! – mais manquait encore un peu de peps à notre goût. On a donc revu les couleurs aujourd’hui, et on vous laisse découvrir le rendu final, ici sur l’exemple des prévisions des 8 et 9 juin derniers !

Une météo libre et participative

Ça vous est déjà arrivé d’observer quelque-chose d’étrange dans le ciel ? On imagine que oui ; en fait, tout le monde est confronté à la météo, tous les jours. Dans toute l’histoire de la météorologie, le développement d’un réseau d’observation a été une révolution qui a permis l’avènement de cette science nouvelle. Il parait stupide, dès lors, de restreindre les observations aux seuls spécialistes quand tout le monde peut les voir. C’est un de nos grands objectifs principaux : faire en sorte qu’un maximum de gens connaissent les bases de l’observation du temps, et faire en sorte qu’un maximum de gens y participe. C’est pourquoi on a décidé, il y a environ 1 mois, de mettre nos productions sous licence Creative Commons : vous êtes libres de partager et modifier nos produits, du moment que vous nous mentionnez et que vous les partagez sous la même licence.

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Et dans cet esprit, sachez qu’on cherche toujours des gens cools pour rejoindre notre équipe. Si l’idée d’expérimenter de nouveaux formats météo vous plait, écrivez-nous pour voir ce qu’on peut faire ensemble 🙂 !

En vous souhaitant de bonnes cellules convectives estivales,

InfosMétéo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s