[En quelques mots] « Supercellule » : héros ou orage ?

infosmeteo-question-supercellule-2015-01Les orages se créent avec des « cellules convectives » : l’air chaud de surface s’élève jusqu’à environ 12km, puis retombe refroidi vers le sol.
Quand le vent change de direction avec l’altitude, l’air qui monte est alors mis en rotation. Une supercellule se forme quand l’air retombe à côté du flux ascendant et parvient à l’entretenir. La base du nuage se met alors en rotation : on parle de mésocyclone. L’orage se développe tant qu’il conserve cette structure et peut alors durer plusieurs heures.

C’est le type d’orages le plus dangereux : elles peuvent produire de très violentes rafales, des grêlons géants, des pluies torrentielles, et sont propices aux fortes tornades.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s