[En quelques mots] « Multicellulaire », l’orage 3 en 1

infosmeteo-question-multicellulaire-2015-01

Les orages se créent avec des « cellules convectives » : l’air chaud de surface s’élève jusqu’à environ 12km, puis retombe vers le sol. Quand le vent change de vitesse avec l’altitude, l’air qui monte est dévié, puis retombe à côté. En s’étalant en surface, il décale le courant d’air chaud ascendant, qui forme une nouvelle cellule orageuse. L’orage multicellulaire se compose ainsi de plusieurs cellules qui s’enchaînent à différents stades de développement et prend alors une forme d’escalier, et peut durer plusieurs heures.

Les orages multicellulaires produisent généralement des pluies intenses. Ils peuvent aussi produire de fortes chutes de grêle, et de violentes rafales de vent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s