Orages – suivi du 19 mai 2014

Ce lundi c’est un peu la fête dans l’air : on célèbre la première véritable dégradation orageuse de grande ampleur de l’année 2014. Peut-être avez-vous remarqué qu’il a commencé à faire étrangement chaud dans nos habituels pulls printaniers : c’est la faute à Zeynep, la dépression qui s’est formée au sud du Groenland et qui est désormais sur le Golfe de Gascogne. Cette dépression est en train de s’isoler de la circulation générale et va rester pendant plusieurs jours sur cette zone, idéalement placée pour servir de pompe à chaleur pour la France alors située en plein flux de sud. Les modèles météo annoncent tous une dégradation orageuse prolongée, Zeynep étant déterminée à rester dans son coin tout en s’animant de plusieurs pulsions ravivant l’instabilité sur le pays. C’est l’ensemble de la semaine qui s’annonce donc orageuse : les régions de l’ouest puis centrales seront concernées d’aujourd’hui à mercredi, puis les orages vont se décaler vers l’Est. Toutefois, de nouvelles dégradations pourraient bien se profiler de nouveau pour l’ouest en fin de semaine. Bref, si vous aimez pas les orages, ça va pas être une bonne semaine pour vous.

Ces orages auront le potentiel de produire des pluies intenses et notamment des risques d’inondations puisqu’ils vont se reformer fréquemment sur les mêmes zones. Chutes de grêle et fortes rafales seront aussi probablement au rendez-vous, et des risques de tornades sont présents sous les orages les plus aboutis.

Pour aujourd’hui, on attend des orages forts principalement de l’Aquitaine à la Normandie ; et forcément en passant par le Poitou-Charentes et les Pays-de-la-Loire. Ils devraient se former sur les côtes Atlantiques en soirée et se maintenir tout au long de la nuit en progressant vers le nord. Qui sait, ils pourront peut-être bien former un système convectif durable en début de nuit.

*** Suivi terminé à 01h ! ***

Mardi 20/05/14 – 00h00

point-meteo-20-05-14-00h-01Le MCS qui s’est constitué de la Normandie au Poitou-Charentes est en train de s’affaiblir mais les pluies se maintiennent sur son trajet. Plus au sud, de nouveaux orages éclatent sur la côte Atlantique et abordent notamment les Pyrénées-Atlantiques par le sud. Ils présentent de très fortes réflectivités radar : des chutes de grêle sont probables. Aussi, la forme des échos radars, plutôt linéaires, permettent d’envisager un risque de fortes rafales. Une forte activité électrique est aussi reportée.

22h00

point-meteo-19-05-14-22h-01Les orages ont continué leur transition vers le nord. Malgré la tombée de la nuit et les chutes de grêle moins nombreuses, ils sont restés très actifs. Les premières cellules à arriver sur la Sarthe ont adopté un développement agité, et l’une des cellules a produit une tornade, reportée par les chasseurs d’orages Xavier Delorme et Thibaut Cormier et relayés par Keraunos. Une enquête est en cours pour confirmer ce cas. À l’arrière, un système orageux se déploie avec de fortes rafales de vent fréquemment rapportées. Enfin, quelques cellules sont arrivées sur les terres en Gironde, sans signe particulier pour l’instant. Une activité orageuse remonte aussi depuis l’Espagne sur l’extrême sud-ouest des Pyrénées-Atlantiques. Enfin, de manière générale, il faudra surveiller les précipitations abondantes qui vont accompagner les systèmes convectifs en cours de formation, ces MCS étant caractérisés par leurs pluies fortes et continues.

20h00

point-meteo-19-05-14-20h-low-01De nombreuses cellules orageuses se sont formées peu après 18h en Gironde et ont très rapidement produit des précipitations très intenses et des chutes de grêle. Une supercellule s’est formée en Charente-Maritime, d’après Keraunos. Le département des Deux-Sèvres est particulièrement touché par ces orages : une cellule s’est maintenue pendant plus d’une heure entre Parthenay et Thouars avec des réflectivités radar très élevées. Niort a enregistré un cumul de 38mm en 1 heure. Une rafale de 151 km/h aurait été enregistrée par Météo-France à la ville de Saintes, mais cette information doit encore être vérifiée.

Le risque de grêle va progressivement se réduire avec la tombée de la nuit. Des orages sont encore présents sur l’océan et leur évolution est à surveiller : de nouveau orages pourraient encore concerner les côtes Atlantiques, et l’ensemble de ces orages pourrait évoluer en un petit système convectif (MCS) en remontant vers le nord.

18h00

point-meteo-19-05-14-01

En cette fin d’après-midi, quelques orages isolés ont déjà éclaté. Une cellule née dans l’Indre vers 16h est lentement remontée sur le Cher où elle est encore active. La pointe bretonne a aussi vu le passage d’un orage qui se déplace vers le nord, et une activité électrique assez brève s’est manifestée dans les Pyrénées Atlantiques.

Vent à 250hPa le 19/05/14 à 14h - source meteocentre

Vent à 250hPa le 19/05/14 à 14h – source meteocentre

Des orages avec de fortes précipitations se sont formés au large des Landes et remontent vers le Nord-Est. Ils annoncent la dégradation orageuse principale attendue qui ne devrait plus tarder à atteindre les côtes par le sud-ouest. Les 25°C sont très majoritairement atteints de l’Aquitaine à la Belgique, et quelques villes enregistrent des températures supérieures à 26°C. Seules les côtes méditerranéennes, la Bretagne et la Corse restent à des valeurs inférieures ou proches de 20°C. En altitude, le courant jet qui s’enroule autour de Zeynep est en train de se rapprocher par le sud, plaçant les côtes Atlantiques en pleine divergence d’altitude qui devrait favoriser le développement des orages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s