Zeynep, fais péter les orages de mai !

Alors que les vestes s’envolent et que les nappes à carreau s’étalent sur le gazon (enfin prêt à être de nouveau détruit cette année), quelques personnes sont en train de se frotter les mains derrière leurs écrans plutôt que de sombrer dans l’insouciance de ce weekend chaud et ensoleillé. Ces stupides geeks qui ont décliné votre invitation à un pique-nique exceptionnel – comme les autres au moins – et qui ont eu l’audace de préférer leur écran à votre inimitable salade de pattes à la semoule, ce sont sûrement des amateurs ou des passionnés d’orages.

Zeynep l’aventurière

Dès lundi, anticyclones et dépressions vont aussi en profiter pour se faire une petite sortie pique-nique sur la France (oui va falloir faire un peu de place sur les pelouses). L’invitée phare pour cette nouvelle semaine, la « +1 », s’appellera Zeynep : cette dépression est en train de se former sur la pointe sud du Groënland. Banale comme la majorité des autres bambins de l’atmosphère, elle va pourtant se démarquer par son petit côté aventurier : la dépression va rapidement glisser et s’étendre sur l’ouest du Royaume Uni. Lundi, Zeynep sera partie tellement loin du pôle Nord, au large du Golfe de Gascogne, qu’elle va se retrouver complètement isolée avec son petit lot d’air polaire autour d’une bande d’air doux jalousement gardé par nos anticyclones adorés. Cette formation, on la connait bien et porte le doux nom british de cut-off (ou goutte froide d’altitude en français, mais c’est pas top). Alors perdue au milieu de toutes ces hautes pressions, Zeynep va faire du sur-place jusqu’à mercredi. Ce n’est qu’à partir de ce jour qu’elle devrait retrouver la route vers sa famille de dépressurisées vers la mer du Nord.

Des orages partout, mais chacun son tour

prevision-schemas-orages-19-20-21-05-14-01À l’Est des cut-off se situe alors une atmosphère généralement chaude et humide, alimentée par un flux directement de sud. La position de Zeynep sera idéale pour recouvrir la France de cette chaleur convoitée. Mais avec son lot d’air froid en altitude, l’air va facilement devenir instable. Si vous avez bien lu le titre, vous le savez : c’est une situation parfaite pour le développement des orages ! Et tous les paramètres confirment qu’ils seront bel et bien présents. C’est lundi que les effets de Zeynep vont commencer à se faire sentir : alors que tout le monde criera haut et fort « il fait 25°C ! » de l’Aquitaine à la Belgique, les premiers orages vont se déclarer sur la Bretagne et la côte Atlantique (et aussi le Nord-Pas-de-Calais). Ils vont se propager en cours de nuit vers les Pays-de-la-Loire et la Normandie. Mardi matin, on se retrouvera alors avec des résidus d’orages crasseux sur tout l’ouest du pays. Mardi après-midi, c’est sur toute une bande centrale qu’on reprend de plus belle, de la région Midi-Pyrénées au Nord-Pas-de-Calais. L’ambiance se calme un peu dans la nuit pour aborder la complexe journée de mercredi : Zeynep devrait commencer sa transition vers le nord-est, rendant la dynamique un peu plus farfelue.

À quoi seront fourrés mes orages ?

En ces premières périodes de chaleur de l’année, l’énergie potentielle pour les orages est encore limitée : on devrait rester loin des valeurs exceptionnelles mais elles seront amplement suffisantes pour alimenter correctement les orages. Parce qu’ hormis l’instabilité, tous les éléments sont présents pour faire de ce passage une belle dégradation orageuse. Lundi, un rapide courant jet survole l’ouest de la France depuis le sud avec une belle divergence qui servira de pompe pour les orages. L’axe privilégié s’étirerait cette fois-ci de Midi-Pyrénées à la Lorraine, bien que des averses orageuses pourraient aussi se déclencher plus à l’ouest. Mardi soir, il s’intensifie, se décale sur le centre du pays et bascule au secteur sud-ouest, toujours avec une divergence nettement prononcée. Il se dirige vers le nord-est sur l’ensemble du pays mercredi : la divergence est alors moins prononcée, mais le flux devrait rester turbulent. En surface, une convergence devrait très facilement se former sur l’Aquitaine, entre un vent d’ouest sur l’océan et un vent d’est en Midi-Pyrénées. Ils seront de surcroît associés à une belle hélicité, tout particulièrement lundi soir.

Du coup, même si l’énergie n’est pas exceptionnelle, la dynamique atmosphérique « royale » forcera les orages à se déclencher et ceux-ci pourront s’organiser de façon durable. Dès lors, ils pourront produire des pluies intenses et des chutes de grêle assez fortes, surtout en fin d’après-midi. Des rafales supérieures à 70 km/h seront possibles, et un risque de tornades sera sûrement présent pour les orages proches de la côte Atlantique lundi soir.

L’histoire de Zeynep vous a ému et vous être triste de la voir partir ? Sachez qu’elle pourrait bien nous laisser un petit souvenir dans son passage, avec un point de dépression restant dans le secteur ; rha quelle coquine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s