Infos Météo innove : une nouvelle carte de prévision des tempêtes !

La « saison froide » est arrivée : adieu, donc, les palpitants suivis de dégradations orageuses en direct … Mais bonjour aux coups de vent !

Dès l’automne et jusqu’au début du printemps, la dynamique atmosphérique à nos latitudes devient propice au développement de « dépressions creuses », comprenez de zones de très basses pressions. Celles-ci sont réputées pour former les traditionnels coups de vents qui balaient chaque année l’Europe occidentale : entrainées par un flux d’ouest fort, un processus de cyclogenèse se déclenche au-dessus de l’Atlantique Nord. Les différents paramètres de cette cyclogenèse détermine la direction et l’intensité des dépressions, et donc si la France ou l’Angleterre subiront un petit souffle sympathique ou une tempête destructrice. A défaut d’avoir des orages, la saison ne manquera donc pas d’être passionnante !

Suivre les prévisions de tempêtes et coups de vents de l’Atlantique Nord

Et pour en profiter pleinement, Infos Météo a mis au point un nouveau système de suivi des prévisions. Librement inspiré du système utilisé pour suivre les cyclones tropicaux à travers le monde, il était toutefois indispensable d’élaborer des modifications : nos tempêtes et les cyclones tropicaux ont bien peu de points communs en météo, hormis le vent. Voici donc quelques explications pour bien comprendre ces cartes.

Chaque dépression est baptisée (par l’université de Berlin) : c’est ce nom qui permet d’identifier la dépression étudiée.

Un pictogramme localise sur la carte la position approximative du centre dépressionnaire lors de la dernière observation, puis sa position prévue pas à pas. (Pour l’instant, une règle d’1 pictogramme toutes les 12h sur 3 jours de prévision est adoptée).

Le pictogramme contient un chiffre et une couleur associée. Ce chiffre désigne le niveau d’intensité des vents les plus forts prévus sur l’échelle de Beaufort, échelle en vigueur pour caractériser l’intensité des dépressions en Europe. L’échelle de Beaufort est constituée de 13 échelons, de 0 à 12 :

echelle-beaufort0 : Calme – vent < 1 km/h

1 : Très légère brise – 1 à 5 km/h | 2 : Légère brise – 6 à 11 km/h | 3 : Petite brise – 12 à 19 km/h | 4 : Jolie brise – 20 à 28 km/h | 5 : Bonne brise – 29 à 38 km/h

6 : Vent frais – 39 à 49 km/h | 7 : Grand vent frais – 50 à 61 km/h

8 : Coup de vent – 62 à 74 km/h | 9 : Fort coup de vent – 75 à 88 km/h

10 : Tempête – 88 à 102 km/h | 11 : Violente tempête – 103 à 117 km/h

12 : Bombe météorologique ou ouragan – vent > 118 km/h

L’échelle de Beaufort se base sur le seul vent moyen et ne prend pas en compte la structure météorologique responsable du vent. Les rafales de vent peuvent bien évidemment être largement supérieures au vent moyen ; elles dépendent beaucoup de la géographie locale. Pour ces raisons, Les échelons 0 à 5 ne seront jamais représentés sur les cartes.

Aussi, des zones seront délimitées pour évoquer les risques de rafales possibles associées à la dépression étudiée. Les niveaux de rafales utilisés par défaut seront 70 km/h, 90 km/h, 110 km/h, 130 km/h et 150 km/h.

A l’avenir, l’incertitude sur la position de la dépression sera aussi représentée.

Dimanche 27 et lundi 28, la tempête Christian arrive sur les côtes de la Manche

La tempête Christian est l’occasion de tester ce nouveau système. Alors que la dépression Burkhard produit déjà des vents très forts qui vont toucher l’Angleterre, une nouvelle anomalie se développe dans son sillage. La dépression Christian est en train de se renforcer sur l’Atlantique Nord. Elle va devenir un puissante système venteux à son arrivée sur les côtes de la Manche, où elle va probablement atteindre le niveau de tempête. Des rafales de 110 à 130 km/h seront possibles sur les côtes, de 90 à 110 dans les terres, sur le quart Nord-Ouest.

carte-tempete-christian-27-10-13-02h

La trajectoire de Christian semble maintenant bien définie. Son intensité reste un peu plus aléatoire : des modèles numériques voient parfois des vents un peu plus forts. Après son passage entre la France et l’Angleterre, Christian maintiendra des vents violents : des rafales > 110 km/h seront possibles plus à l’Est que la zone fixée en fonction de l’évolution de la dépression.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s