De violents orages sont prévus dès cet après-midi jusqu’à demain

Quelques jours après les vagues d’orages violents à répétition, il semble que l’histoire se répète aujourd’hui : quelques détails diffèrent, mais la situation atmosphérique générale reste grosso modo la même.

Une dépression est centrée à l’ouest de l’Irlande, et s’étire en un thalweg (un « bras » de dépression) jusqu’à l’ouest du Portugal. Celui-ci va traverser la France du du sud-ouest au nord-est en cours de nuit, alors qu’il amène à l’avant un air très chaud (je suis sur que vous l’avez remarqué) et de plus en plus humide. En bref, une situation typiquement orageuse pour la France.

previsions-comparaison-02-08-13-11h

Une dégradation orageuse est attendue ce soir et cette nuit sur une grande partie du pays, de l’Aquitaine à la Lorraine. De la même façon qu’il y a quelques jours, un développement explosif est attendu en soirée sur les côtes Atlantiques : ces premiers orages pourront prendre des structures supercellulaires. Ils s’aggloméreront rapidement pour former un système convectif (MCS) qui remontera la France vers le Nord-Est. Keraunos, Estofex et Météo-France sont unanimes sur un risque de violentes rafales (90 à 120 km/h localement, précise Keraunos) et de chutes de grêle. Ces orages seront accompagnés d’une activité électrique soutenue et de pluies intenses.

La prévision semble plus délicate en revanche pour des régions du Nord-Ouest. Keraunos propose un niveau 2/4 à proximité de la Manche concernant la Normandie et l’Ouest du Pas-de-Calais et de la Picardie :

Dans ce contexte, des orages grêligènes très actifs, potentiellement supercellulaires, sont susceptibles de se développer à tout moment de la journée. Le risque sera plus marquée en deuxième partie d’après-midi et ce soir. Ces orages potentiellement forts pourront générer une microrafale isolée.

Estofex détaille aussi longuement dans son bulletin un risque d’orages supercellulaires marqué, particulièrement sur le Bénélux et les Pays-Bas en cours de journée. Si ces orages se déclarent, de très fortes chutes de grêle et de violentes rafales sont à redouter.

Enfin, il est possible que Météo-France prévoit aussi le même risque : dans son bulletin, il est précisé que « les départements limitrophes de cette bande orageuse sont également concernés par le risque d’orage mais soit de manière moins généralisée soit par des orages moins violents« . Et dans son bulletin, Météo-France prévoit bien un risque d’orages sur le Nord-Ouest. Bien qu’il soit difficile d’en savoir davantage, il est possible que ce risque d’orages violents soit aussi prévu, mais trop isolé pour déclencher une vigilance orange sur ces départements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s