Suivi des orages violents du 27 au 28 juillet 2013

Des orages localement extrêmes sont prévus aujourd’hui. Le risque de supercellules est accru : de très fortes chutes de grêle, des rafales destructrices, des pluies diluviennes et un risque élevé de tornade est prévu, notamment sur les régions de Midi-Pyrénées à la Bourgogne, et tout particulièrement au nord de la Seine, sur la Haute-Normandie, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais et le nord Champagne-Ardenne.

Le suivi de cette dégradation orageuse commence à 17h ; si vous êtes témoin d’un phénomène fort, partagez-le sur twitter à @InfosMeteo !

point-meteo-27-07-13-23h

*** Suivi terminé ! ***

00h : L’activité orageuse est terminée sur les régions du nord. Les orages se sont calmé dans le sud, mais une cellule puissante reste très active entre l’Aveyron, le Gard et la Lozère. Des chutes de grêle sont probables.

A noter aussi que, non sans surprise, des orages actifs éclatent sur l’Alsace, en provoquant parfois de fortes pluies et un foudroiement conséquent.

Etant donné l’activité réduite, le suivi se termine ici. Bonne nuit 🙂 !

23h : Le système linéaire entre sur la Belgique en conservant une intensité notable. Le système de Champagne-Ardenne s’est affaibli. Dans le sud-ouest, les orages restent forts avec des risques de fortes chutes de grêle. Plusieurs orages semblent adopter des comportements supercellulaires.

Un tuba ou une tornade a été reporté(e) à Menil-Lepinois dans les Ardennes (sur la carte d’observations en temps réel de Keraunos). Cette observation semble cohérente avec les animations radars à cet endroit : en effet, un écho en arc a touché la région ; son extrémité ouest ( sens cyclonique) a marqué un enroulement prononcé pendant plusieurs dizaines de minutes. Des rafales de vent extrême ont aussi été reportées plus au nord (160 km/h indiqués, mais non vérifiés). L’occurence d’une tornade sur ce secteur était probable et cohérente. Toute observation ou témoignage peut être précieux pour déterminer la nature exacte du phénomène.

22h : Le système linéaire reste très bien structuré, en particulier sur l’Aisne où un écho en arc commence de nouveau à se dessiner. Au Sud-Est, sur la Champagne-Ardenne, le système issu de la Bourgogne reste actif mais perd en intensité. Toutefois, il conserve une bonne organisation et peut se renforcer de nouveau dans l’heure à venir ; cette évolution est à surveiller. AU sud, la ligne orageuse se réactive de l’Aveyron à l’Ariège avec un risque de chutes de grêle sous plusieurs orages. Dans l’Aveyron, sur Rodez, une cellule particulièrement intense a produit des précipitations exceptionnelles suggérant de la très grosse grêle. De plus, le maintien de son intensité dans le temps ainsi qu’un léger signe de crochet au radar avec une déviation du flux suppose une probable supercellule.

21h : Les orages ont réussi à s’organiser en lignes entre la Bourgogne, la Champagne-Ardenne et l’Ile-de-France, alors que le système linéaire a repris de la vigueur en reconstituant sa partie sud. De violentes rafales de vent peuvent se produire sous ces orages, et plusieurs rafales > 100 km/h ont été relevées, notamment 136 km/h à Chatillon-sur-Seine. L’activité orageuse diminue lentement dans le sud. Elle s’est éteinte sur l’Auvergne.

20h : le système linéaire s’est déstructuré sur sa partie sud en arrivant sur l’Ile-de-France. Possible supercellule sur l’Oise. Les orages sont violents dans l’Aveyron avec risque de très grosse grêle sous une probable supercellule très active. L’activité orageuse se renforce en Bourgogne et des organisations en lignes tentent de s’opérer.

18h : Sur les régions du Nord-Ouest le système semble s’organiser en plusieurs petites structures arquées. Même si un doute persiste sur cette organisation, la forte agitation du système laisse craindre une violente intensification à tout moment. Des inondations sont reportées à son passage.

Une petite cellule mais assez puissante évolue juste au sud-est du système et a possiblement un comportement supercellulaire, mais la signature radar ne permet pas seule de l’affirmer clairement. Il convient donc de suivre cet orage.

La supercellule du sud-ouest semble s’être agglomérée à l’ensemble d’orages qui s’étend entre Midi-Pyrénées et Limousin, les chances que son organisation ait persisté s’amenuisent.

17h : L’activité orageuse s’est rapidement déclenchée. Un système convectif de méso-échelle circule sur le nord-ouest et s’intensifie. Son flanc Est s’organise en ligne et de violentes rafales à venir sont possibles. Une rafale de 120 km/h est déjà relevée en Mayenne.

Sur le Limousin, de nombreux orages se sont développés sur le même axe en produisant des pluies intenses.

Plus au sud, entre Lot-et-Garonne, Lot et Tarn-et-Garonne, une supercellule s’est probablement développée. Elle pourra rapidement prendre un caractère violent. Pour l’instant, de très fortes chutes de grêle sont probables.

Publicités

Une réflexion sur “Suivi des orages violents du 27 au 28 juillet 2013

  1. Il y a eu hier soir vers 19h30 une grosse supercellule sur la commune de sanvensa 12200 dans l’aveyron qui a emporté des toits, des arbres et de gros grelons ainsi qu’une pluie de folie (innondations). énormément de dégats et beaucoup d’interventions des pompiers. La solidarité des habitants de cette commune permis de dégagé un minimum d’acces aux chemins et habitation .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s